Trouvez vos futures vacances ! 27499 Locations

Retour

3 idées pour chasser les aurores boréales à budget abordable

Vous voulez voir pour la première fois une aurore boréale sans dépenser une fortune ?

Lumières du Nord © Unsplash Lumières du Nord

C’est possible, même s’il faut toujours un peu de chance ! Voici 3 endroits que nous vous recommandons pour apercevoir les aurores boréales ou “lumière du nord” en hiver : une expérience inoubliable!

 

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

Il s’agit d’un phénomène lumineux qui se manifeste autour du cercle polaire pendant des nuits d’hiver sans nuage. Il n’y a toutefois aucune garantie de les voir. Même si vous vous rendez dans les destinations les plus connues pour ce phénomène. Un ciel couvert ou une pleine lune peuvent gâcher la fête. Ce phénomène naturel est aussi magique qu’imprévisible.

 

Comment se forme une aurore boréale ?

Une aurore boréale est provoquée par des éruptions solaires qui projettent des particules en direction de la terre. A proximité du pôle Nord et du pôle Sud, celles-ci pénètrent à grande vitesse dans l’atmosphère, porteuse d’une grande quantité d’énergie. Dans les kilometers supérieurs de l’atmosphère, elles entrent alors en collision avec des atomes d’oxygène et d’azote et le phénomène lumineux se produit.

 

3 destinations pour chasser l’aurore boréale

 

L’Ecosse - les Highlands

Le plus près et le moins cher sera l’Ecosse. Vous aurez de bonnes chances d’en voir. En février, il y a une bonne probabilité sur la côte de Caithness. Elle a beau être une destination plutôt méconnue pour les aurores boréales, elle n’en reste pas moins un des meilleurs endroits pour les admirer. Si vous poussez jusqu’aux Highlands alors nous vous conseillons de vous arrêter à Aberdeenshire et Moray Coast, un bon choix. Réservez un séjour au Ackergill Tower Castle et qui sait, peut-être pourrez-vous vivre ce spectacle aux premières loges. Prenez l’avion pour Edimbourg ou Glasgow et faites le reste du parcours en train, les paysages sont splendides.

L’Ecosse © Unsplash

 

Reykjavik - Islande

Facile d’accès et probablement le plus pratique pour contempler une aurore boréale. En réservant bien à l’avance, vous aurez des bons prix pour votre vol et votre hôtel. Et si vous ratez l’aurore boréale, Reykjavik regorge de points d’intérêts et d’animations. Les geysers, volcans et glaciers y sont légions. Ne manquez pas l’expérience du Lagon Bleu où vous pourrez prendre à l’extérieur un bain de vapeur tout au long de l’année.

Reykjavik © Unsplash

 

Spizsberg - Norvège

Point de vue budget, ce sera probablement le plus cher mais… cela vaut absolument le détour. Vu la proximité du pôle Nord, il y a de grandes chances de voir ce phénomène lumineux entre novembre et février. Ici, la nuit tombe souvent dès midi, ce qui augmente fortement vos chances. En outre, vous pouvez aussi y vivre la nuit polaire. Une journée sans lumière. Le moyen le plus simple pour rejoindre le Spitzberg est de voler jusqu’à Oslo et ensuite de poursuivre le voyage jusqu’à Longyearbyen.

Spizsberg © Unsplash