Trouvez vos futures vacances ! 34523 Locations

Retour

5 city-trips dans les grandes villes wallonnes

Elles sont cinq, chacune farouchement fière de son identité et de ses traditions.

Charleroi - Place Charles II et la Basilique Saint Christophe © WBT JL Flemal Charleroi - Place Charles II et la Basilique Saint Christophe

Toutes sont la promesse d’agréables surprises qui vous donneront envie d’aller plus loin dans votre découverte de la Wallonie.

Lire plus

 

Charleroi, la ville qui monte

Elle vient de fêter ses 350 ans d’existence. Ville jeune et au passé chargé et trépident à la fois, Charleroi est en pleine transfiguration. A venir découvrir et redécouvrir au fil des mois.
Charleroi est la capitale de la bande dessinée wallonne, c'est d'ici en effet que les éditions Dupuis ont lancé le journal "Spirou" et des héros comme Gaston Lagaffe, Lucky Luke, les Schtroumpfs ou Boule et Bill.

Lire plus


Patrimoine en pleine révolution
Saviez-vous que Charleroi est, avec Liège, la ville wallonne qui compte le plus de bâtiments Art Nouveau ? Que sont nés ici nombre de personnages de BD tels que Gaston, Spirou, Lucky Luke ou les Schtroumpfs ? Aujourd’hui, en parcourant la plus grande ville wallonne, on ne manque pas non plus d’admirer son beffroi, patrimoine mondial de l'Unesco et de visiter son remarquable Musée de la Photographie, le plus grand d’Europe. Mais surtout ses nouveautés car, de ville minière un peu triste, elle est en passe de devenir au gré de rénovations et de projets d’envergure de tous types une cité moderne parmi les plus tendance du pays !
Si vous venez à Charleroi, ne manquez pas de visiter son beffroi, Patrimoine mondial de l'UNESCO, et son remarquable Musée de la Photographie le plus grand musée d’Europe consacré à la Photographie.

Une mine de promesses
Charleroi était un pays minier, comme en témoigne encore aujourd’hui le Bois du Cazier, inscrit sur la liste du patrimoine Mondial. Le site est fier de ses trois musées illustrant le savoir-faire ancestral de la région et son passé industriel florissant: le Musée de la Mine, le Musée du Verre et le Musée de l'Industrie. Le passé minier de Charleroi se reflète également dans ses terrils, d’insolites petites montagnes issues de l'extraction du charbon. Chacun jouit de microclimats propices à des paysages extrêmement diversifiés. Alors, qu’attendez-vous pour venir les escalader et les explorer lors de promenades guidées ou en individuel ?

Beffroi de Charleroi © WBT Christophe Vandercam

 

Liège est une fête

Liège est une cité qui bouge et qui a connu de belles rénovations ces dernières années. Accueillante et vivante, la Cité Ardente mérite une (ou plusieurs) visite(s) en profondeur.

Le patrimoine historique de Liège fait l’objet de rénovations réussies dont l’audace se confronte avec bonheur à celle de constructions hyper contemporaines telle la récente Gare TGV de Liège-Guillemins de l'architecte Santiago Calatrava.

Lire plus


Escaliers de l’extrême
Au carrefour des mondes latin et germanique, Liège est une fascinante alliance des contraires, comme le sont la pureté du cristal et la résistance de l’acier. Deux éléments qui ont marqué son histoire et qui composent par exemple la nouvelle gare des Guillemins. Elle symbolise à merveille ce renouveau tant attendu. Que l’on retrouve aussi sur la place Saint-Lambert, affichant un nouveau visage signé Claude Strebelle. Mais Liège sait aussi faire place à la verdure et à l’apaisement: parcs ordonnés et jardins de ville cascadent depuis les hauteurs de la Citadelle. A gravir via les 374 marches de la montagne de Bueren. Des escaliers d’un dénivelé titrant près de 30% de pente et récemment désignés parmi les plus extrêmes de la planète ! D’en haut, on embrasse la ville d’un seul regard.

Ambiance perpétuelle
Il se passe toujours quelque chose à Liège: marchés de quartier, brocantes et puces (celle de Saint-Pholien chaque vendredi en Outremeuse) et un peu de tout au plus long marché d’Europe, celui de la Batte, le dimanche matin. Et si vous passez par Liège en décembre, vous ne regretterez pas un saut au marché de Noël, le plus ancien et l’un des plus importants de Belgique. Pour faire la fête jusqu’aux petites heures, on vient de loin pour le mythique « Carré ». C’est dans ce quadrilatère formé par quelques-unes des rues anciennes de la ville que coulerait le plus de bière au mètre carré dans le monde. Une ambiance unique déjà décrite par un certain Georges Simenon!

Liège Musée de de la vie Wallone © WBT Denis Erroyaux

 

Mons, la métamorphose

Mons est une fantastique surprise: ville historique intacte, aux ruelles pentues et à l’ambiance estudiantine, elle séduit très vite. Capitale culturelle européenne en 2015, elle a depuis monté d’un cran en intérêt ! La Cité du Doudou séduit par sa nouvelle image et ses atouts.

Tracé médiéval
Le plan de Mons est resté à peu de choses près ce qu’il était au Moyen Age. Avec ses ruelles étroites et sinueuses, c’est ce qui lui confère tant de charme. Au cœur de ce dédale, la Grand-Place et ses maisons colorées sont le rendez-vous des amoureux, des familles et des copains qui s’installent parfois à même le pavé. C’est ici aussi que tout Mons se retrouve pour les grands événements, comme les victoires du club de football local ou les feux de la Saint-Jean. Sans parler du célèbre Doudou !

Google de papier
L’imposante collégiale Sainte-Waudru, dessinée par l’architecte de l’hôtel de ville de Louvain, est un chef-d’œuvre monumental. Elle abrite les reliques de Waudru mais aussi le célèbre Car d’Or, authentique char du 18e siècle. Mons, c’est encore une foule d’autres choses à vivre. Comme par exemple le musée des Beaux-Arts ou encore le Mundaneum. Ce superbe bâtiment Art Déco abrite l’étonnant travail de Paul Otlet et Henri La Fontaine, prix Nobel de la Paix 1913. Désireux de rassembler toutes les connaissances du monde (18 millions de fiches!), ils sont les précurseurs du Web et des moteurs de recherche!

Application gratuite VisitMons | À télécharger sur iTunes® et Google Play.


Lire plus

La Ducasse à Mons © WBT Visitmons-Gregory Mathelot

 

Namur, entre fleuve et rivière

Il y a d’abord le site naturel, superbe, patiemment creusé par la Meuse et la Sambre. Puis cette uniformité architecturale héritée du 18e siècle.

Et enfin cette ambiance de ville moyenne à fleur d’eau, très vivante et largement réservée aux piétons. Namur est à coup sûr l’une des plus agréables cités du pays.

Lire plus

Fêtes de Wallonie
Les ruelles de Namur ont fort heureusement échappé à la folie destructrice qui a défiguré de nombreuses villes. On y trouve quantité de vieilles enseignes, de chouettes boutiques originales et de petits restaurants soignés qui déploient leurs terrasses dès les premiers beaux jours à même le pavé. Un peu cachée dans cet imbroglio de ruelles, la place du Marché-aux-Légumes en a connu des rassemblements populaires et au moins autant de fêtes. Autrefois, les dames y faisaient leurs emplettes pendant que les hommes prenaient un verre au Ratin-Tot (« attend tout » en wallon). Le plus ancien estaminet de la ville, toujours en activité depuis 1616, et la place elle-même restent chères au cœur des Namurois. Chaque année, les Fêtes de Wallonie battent ici leur plein.

Namur d’en haut
Rendez-vous aussi Place d’Armes, où trônent deux grandes statues en pleine conversation. A leurs pieds, deux gros escargots. Ce sont Djoseph et Francwes, installés ici en 2000 en hommage à Jean Legrand, peintre et caricaturiste qui les a imaginés. En face de la place d’Armes, le magnifique Théâtre Royal est l’un des derniers du continent à avoir été construit en style italien. Mais on ne quitte pas Namur sans monter à la Citadelle, qui offre un splendide panorama sur les toits de la cité et sur la vallée où Meuse et Sambre coulent paisiblement.

Namur - Le Théâtre Royal © WBT Anibal Trejo

 

Tournai, ville éclectique

Eclectique. Tel est le terme qui désigne le mieux Tournai, tant les styles et les époques que l’on traverse en sillonnant ses rues sont innombrables. .

Lire plus

Cœur historique
A Tournai, tout converge vers la Grand Place, animée et bordée de quelques monuments emblématiques, dont un magnifique beffroi. Les terrasses s’y déploient à grande échelle dès les premiers beaux jours et les Tournaisiens s’y retrouvent dès midi pour une bière ou une spécialité locale. Impossible non plus de manquer la superbe Halle-aux-Draps, qui affiche trois styles différents (gothique, renaissance et baroque). Tout autour de la place, les façades de style flamand arborent les bannières des anciennes corporations qui ont fait la richesse de la cité.

Porte d’eau
A un saut de là s’élève la cathédrale Notre-Dame de Tournai. Un chef-d’œuvre d’art médiéval. Au 12e siècle, l’essor économique de la ville est tel qu’un nouvel édifice est construit sur plusieurs anciennes églises. De style roman, il est couronné de 5 tours afin de le stabiliser. En sillonnant les rues du centre, on en vient à oublier que Tournai est traversée par l’Escaut. Le légendaire Pont des Trous, magnifique vestige médiéval veillé de deux tours, enjambe toujours le fleuve. Il faisait à l’origine partie intégrante de la seconde enceinte et, à l’instar des quais du fleuve, c’est aujourd’hui un agréable but de promenade. Mais ce n’est pas tout, car Tournai est aussi une ville très culturelle comptant de nombreux musées aux thématiques variées, et une ville chlorophylle aux parcs plantés d’arbres remarquables. Et si l’envie d’un moment plus futile vous prend, sachez enfin que Tournai est aussi réputée pour ses boutiques!

Tournai - La Grand Place et le Beffroi © WBT Joseph Jeanmart

top deals