Trouvez vos futures vacances ! 40172 Locations

Retour

Le monokini n’a plus la cote !

Né dans les années 60 aux États-Unis, le monokini a attendu les événements de mai 68 pour gagner l’Europe. Un demi-siècle plus tard, il tend à disparaître, les dames préférant plus de pudeur…

C’est une étude réalisée par l’Ifop qui l’annonce : 30 % des Européennes ont déjà bronzé seins nus à la plage. Un pourcentage qui peut paraître important mais qui pourtant, n’a de cesse de diminuer. En effet, l’étude rappelle qu’en 1980, plus de 43 % des femmes de moins de 50 ans bronzaient seins nus contre 22 % aujourd’hui.

 

Ringard ?

Aujourd’hui, ce sont surtout les femmes plus âgées qui pratiquent le monokini, contre une toute petite minorité des moins de 35 ans (18 %). Quelque 13 % des femmes trouvent cette pratique ringarde et pas loin d’une femme sur cinq se disent choquées de voir des seins nus sur la plage.

 

Mal dans sa peau ?

Il semble que les jeunes femmes soient de moins en moins satisfaites de leur corps. Un chiffre interpelle : près de 30 % se sentent mal à l’aise en maillot sur la plage. « Ces chiffres, c’est le poids de la publicité et de Photoshop, grands pourvoyeurs de femmes au corps parfait. Ces images peuvent entraîner la crainte de dévoiler ses imperfections en public et induire une réalité totalement tronquée », explique Goedele Liekens, une sexologue qui s’est penché sur la question.

 

Eviter le soleil ?

Les plus jeunes sont également plus prudents (mieux informés ?) vis-à-vis du soleil et de ses dangers, surtout pour les parties moins souvent exposées, avec le risque de cancer de la peau y afférant. Pointons également l’évolution des mentalités : Il y a 50 ans, s’afficher les seins nus apparaissait comme un acte de rébellion ou comme un symbole de la libération des mœurs. Avec le mouvement «#MeToo » ou « #BalanceTonPorc », cette pratique est aujourd’hui pointée du doigt.

Profitez-en !

Nîmes

Suite 609

àpd €250 / jour

La Manga del Mar Menor

Marinesco

àpd €1087 / semaine