Trouvez vos futures vacances ! 27499 Locations

Trapani

Retour

Palerme, gardez l’œil ouvert

H. E.

par H. E.

Palerme est situé à 25 min en voiture de l’aéroport (vols au départ de Bruxelles et/ou Charleroi).

Cathédrale de Palerme © H. E. Cathédrale de Palerme

Le trajet longe la côte et sa mer bleu azur. De suite vous êtes dans l’ambiance. Palmiers, pins et figuiers de Barbarie sont omniprésents. Les maisons jaunies défilent au fil de la côte. On sent de suite qu’elles ont vécues et que façades et terrasses fleuries ou envahies de petits palmiers, vignes et plantes grasses apportent un charme indéniable à cette grande île italienne. Même les nombreux immeubles d’appartements plus modernes me surprennent avec leurs terrasses aux jardins suspendus.
Palerme est une importante ville portuaire, mais contrairement à d’autres villes côtières, celle-ci est protégée des vents maritimes par la montagne qui l’entoure.
Passées les premières impressions de trafic dense, de maisons noircies, d’agitation... je découvre sur de nombreuses façades vieillies des mosaïques, des murs sculptés et j’imagine le faste d’autrefois de la cité.

 

La Porta Nuova

La Porta Nuova est une arche imposante flanquée de 2 statues de chaque côté. Cette porte marque le point d’entrée dans la vieille ville, le palais Normand ainsi que son jardin. Les rues étant presque toutes piétonnes avec pistes cyclables, je m’y promène à mon aise.

Porta Nuova © H. E.

 

Le Palais Normand

Il se situe juste à droite de la Porta Nuova, anciennement Palais Royal, il est actuellement le siège du parlement sicilien, c’est en son sein que se trouve la fameuse chapelle Palatine qui vaut absolument le détour et une visite approfondie.

Le Palais Normand © H. E.

 

Le parc Villa Bonanno

Il se trouve devant le Palais Normand, c’est un petit havre de paix, une oasis dans l’agitation de la ville où vous pourrez trouver un moment de calme et de sérénité après vos promenades.

Le parc Villa Bonanno © H. E.

 

La Cathédrale de Palerme

Continuez sur la Via Vittorio Emanuele et juste après le parc, au coin de la Via Matteo Bonello, se dresse majestueusement devant nos yeux la cathédrale. Et là c’est une vision à couper le souffle. La cathédrale Santa Rosalia ou Catidrali di Palermu en sicilien, date du 12ème siècle. De style arabo-normand, c’est une perle de l’architecture, une véritable dentelle de pierre et de marbre. Elle renferme différentes sépultures de rois et des reliques de Sainte Rosalie patronne de Palerme. Si vous y allez en septembre, vous aurez la chance comme moi, de voir la chasse recouverte d’argent qui lui est dédiée. Ne la visitez pas sans regarder la marque du passé à l’entrée du côté gauche de la Cathédrale. Là se dressent des colonnes et sur l’une d’elles vous pourrez voir sculptée une sourate du Coran, trace de l’histoire bigarrée de ce monument unique en son genre.

Cathédrale de Palerme © H. E.

 

Une rue commerçante animée

Je continue ma promenade sur la Via Vittorio Emanuele, la rue devient de plus en plus commerçante, les amateurs de shopping y trouveront leur compte. Magasins de souvenirs, de produits du terroir, prêt à porter ou de curiosités vintage jonchent la rue scandée de cafés, bars et restaurants typiques ! En levant la tête, j’aperçois au-dessus de certains commerces encore d’anciens bâtiments, détruits pendant la seconde guerre et qui sont restés en l’état, comme si personne n’avait voulu effacer les traces d’un tragique passé. Incroyable, ces bâtiments sont toujours habités.

Via Vittorio Emanuele © H. E.

 

Theatro Massimo

Mon tour s’achève à la Piazza Giuseppe Verdi où se trouve l’opéra de Palerme, l’un des plus grands théâtres d’Italie. Ce monument imposant et majestueux avec ses 2 lions qui encadrent le grand escalier clôture ma visite de Palerme. Mes impressions sont excellentes et m’enthousiasment pour la suite de mon séjour en Sicile.

Theatro Massimo © H. E.

 

En route vers d'autres horizons

Je quitte en fin de journée Palerme pour le calme de la côte. Après 1h15 de route, j’arrive à Erice, ce village perché où le temps s’est arrêté, mon point de chute qui me servira pour rayonner et découvrir la côte Nord-Ouest de la Sicile.

Route près de Trapani © H. E.