Trouvez vos futures vacances ! 27544 Locations

Retour

Quels sont vos droits si votre voyagiste tombe en faillite

Il arrive hélas de temps à autre qu’un tour opérateur fasse faillite.

Si vous avez réservé un voyage chez lui, vous risquez vous aussi d’en supporter les conséquences. Quels sont vos droits dans ce cas-là?

 

L’acompte est-il perdu ?

Si une entreprise fait faillite, c’est au curateur de décider si le contrat conclu est maintenu et honoré ou non. En règle générale, ce ne sera pas le cas. Vous pouvez alors introduire une créance dans le cadre de la faillite à hauteur de votre acompte, plus l’indemnité que vous réclamez. Vous aurez peu de chance d’en voir un jour la couleur. En général, il y a trop peu d’argent qui sera récupéré dans la masse de la faillite pour apurer votre créance.

 

Assurance obligatoire

Les voyages, agences de voyage et tour-opérateurs belges doivent s’assurer contre leur incapacité financière. Cette assurance ne vous coûte rien et est différente de celle que vous pourriez prendre pour une annulation ou un rapatriement. C’est au voyagiste à souscrire à cette assurance. Cela peut être le cas par exemple auprès du Fonds de Garantie Voyages. Pour savoir si un voyagiste est affilié ou non à une de ces instances, vous pouvez consulter leur site web (www.gfg.be/fr/membres). La loi stipule d’ailleurs explicitement que le nom et les coordonnées de l’assureur doivent figurer clairement sur le bon de commande et le contrat que vous recevez lors d’une réservation. Ouvrez l’œil.

Grâce à cette assurance, le voyage pourra être malgré tout organisé par un autre opérateur ou – si ce n’est pas le cas – vous serez remboursé de votre acompte. Vous ne pourrez toutefois pas obtenir une indemnité supplémentaire à travers cette “assurance”.

 

Et à l’étranger?

Si vous réservez un voyage à l’étranger, demandez donc au voyagiste si celui-ci est aussi assuré contre une faillite ou incapacité financière éventuelle. Si tel n’est pas le cas, réfléchissez à deux fois avant de réserver le voyage. Une faillite éventuelle pourrait en effet vous coûter cher et vous laisser sans aucune possibilité de remboursement.?