Retour

2021, l’année du Mont Ventoux

Le Mont Ventoux sera en 2021 sous le feu des projecteurs. Une année que la montagne emblématique du Vaucluse démarre en fanfare en se parant d’un superbe manteau blanc.

La nouvelle est tombée: le Mont Ventoux s’est paré de blanc en ce début d’année, une bonne couche qui devrait se maintenir un bon bout de temps. Descentes en luge, balades en raquettes, promenades dans l’ouate glacée et batailles de boules de neige sont donc désormais possibles.

 

Réaménagement du sommet

On le surnomme le « Géant de la Provence ». C’est qu’il en impose. Il n’atteint pourtant pas les 2000 mètres d’altitude -1910 mètres exactement- et pourtant, on ne voit que lui sur de longues distances.

Cette montagne est en effet particulièrement isolée loin d’autres reliefs et sa silhouette atypique attire le regard comme un aimant. Ses caractéristiques induisent une foule de microclimats parfois extrêmes. 

Son sommet pelé, fréquemment balayé par les vents, écrasé en hiver par la neige et laminé l’été par le soleil, lui a donné l’autre surnom de « Mont Chauve ». C’est en effet un désert de rocailles que l’on découvre en atteignant la partie supérieure. Ou encore, comme en cette période, une belle calotte de neige que l’on peut observer sur le webcam du site www.provenceguide.com/experience/experiences-vaucluse/neige-au-mont-ventoux.
 

Devenu mythique tant pour les voyageurs que les sportifs, le plus haut sommet du Vaucluse attire chaque année les excursionnistes de tous bords. En moyenne, 700.000 visiteurs, des voitures, des motos, des camping-cars et des randonneurs mais aussi des cyclistes. 

Il était donc temps de réaménager le point sommital pour protéger le site et rendre sa visite plus agréable. Des travaux ont débuté il y a près d’un an et devraient s’achever courant 2021. Entre autres réalisations, le parvis de l’observatoire sera réservé aux piétons.

Afin de protéger l’environnement si particulier et fragile, les cheminements dans les pierriers seront limités à un passage par un nouvel escalier menant au sommet. Un itinéraire de découverte permettra d’en apprendre plus sur cet écosystème unique. 

Et enfin, des places de parking gratuites seront aménagées afin d’éviter le stationnement sauvage. Pour l’heure, la traversée du Mont par le sommet reste accessible aux piétons mais aussi aux cyclistes. La région est en effet un spot apprécié des cyclistes, qu’ils soient sportifs ou simples promeneurs. 

 

Double ascension cycliste

Le calendrier prévoit l’achèvement du chantier en juin prochain, juste avant le lancement du Tour de France 2021 qui fera la part belle aux itinéraires provençaux. 

Car cette année, l’étape du 7 juillet, entre Sorgues et Malaucène sur 199 km, sera 100% vauclusienne. Mais l’événement, c’est que cette étape prévoit non pas une mais deux ascensions du Mont Ventoux !

La première passera par Sault et la seconde via Bédoin. Quand on connaît la difficulté que représente une seule montée, on imagine l’exploit sportif qu’exigeront ces deux ascensions au cœur de l’été. Grâce au Mont Ventoux, cette 108e édition de la Grande Boucle s’annonce donc fascinante !  


"