Retour

Visperterminen, la région la plus chaude et la plus sèche de Suisse

Après avoir traversé les 35 kilomètres du tunnel ferroviaire du Lötschberg, notre train s’arrête dans la très animée gare de Viège. On ne peut pas dire que le nouveau centre soit très pittoresque. Mais la vieille ville (Visper Altstadt), elle, l’est assurément.

Visp vieille ville Myriam Thys

Myriam Thys Le vieux centre-ville de Viège

C’est un petit miracle que ce centre historique ait survécu, car un tremblement de terre a ravagé toute la ville en 1850. Seule la partie haute de la vielle ville a résisté. On y trouve toujours quelques ruelles abritant des maisons construites entre le 12e et le 17e siècle. Le monument habitable le plus ancien est la tour Lochmatter, datant du 12e siècle.

Visp, Im-Eich-Haus Myriam Thys

Mais parmi les bâtiments remarquables, il y a aussi la très étroite Im-Eich-Haus, la flamboyante Burgener Haus aux gracieuses arcades ou encore l’imposant portail de la Cricer Haus. La serrure en fer forgé de ce dernier vaudrait aujourd’hui à elle seule 50.000 euros, selon notre guide qui, après cette visite de la vielle ville, nous emmène directement vers les vignes.

Cricer Haus Myriam Thys

Le vignoble de Viège

De la vieille ville de Viège, nous suivons le chemin Reblehrpfad à travers les vignes, pour grimper jusqu’à une altitude de 858 mètres. Après une demi-heure, nous atteignons le début du « Rieben », vignoble réputé, situé sur le flanc sud du Terbinerberg. Les raisins reçoivent ici bien davantage de soleil que dans le bas de la vallée du Rhône. Mais ils ne sont pas faciles à cultiver car les vignes sont aménagées en terrasses à fortes pentes (que l’on appelle ici tablars), où toutes les opérations s’effectuent encore à la main. Nous marchons le long des étroits murs en pierre qui soutiennent les vignes aménagées en terrasses. Des ouvrages qui ont été réalisés avec le savoir-faire suisse réputé. La vue devient de plus en plus belle. Tout comme le vignoble, nous grimpons progressivement jusqu’au sommet.

Oberstalden Myriam Thys

Chaleur et sécheresse

Alors que l’on en aurait bien besoin, nous cherchons en vain les fontaines d’eau fraîche de la montagne… Ici, il fait une chaleur étouffante et la raide montée est épuisante. Visperterminen se situe dans la région la plus chaude et la plus sèche de Suisse.

Visperterminen, toujours plus haut Myriam Thys

Le foehn, vent venu d’Italie, apporte de l’air chaud en permanence. Et vu que les murs de soutien en pierre retiennent la chaleur, il règne ici un microclimat propice à la culture du vin. Environ 24 des 42 hectares du vignoble de Visperterminen se composent de raisins blancs. Dans les vignes situées le plus en altitude, le seul raisin qui résiste est le « heida », un raisin aux feuilles en forme de cœur, originaire du Jura français. C’est d’ailleurs en référence à ce raisin que Visperterminen est aussi appelé “Heidadorp” (ou village de l’heida). Ce raisin donne un vin blanc particulièrement épicé.

Lire tout le reportage