Retour

A la découverte des lieux secrets marseillais

La ville ne se réduit pas à quelques clichés touristiques. En prenant le temps d’approfondir la visite ou de « sortir du cadre », la cité livre des pépites méconnues. Exemple avec ces quelques sites que j’ai visités…

Fort Entrecasteaux © Philippe Bourget Fort Entrecasteaux

La superficie immense de Marseille (241 km², quand Bruxelles-ville ne fait que 33 km²) lui vaut d’intégrer des secteurs de campagne aux accents de pleine nature. Aux 18ème et 19ème s., ces espaces de garrigue ont été choisis par d’illustres familles pour y bâtir des demeures d’apparat.

 

Châteaux, villas et jardins

Dans les quartiers sud, le château de la Buzine en est un parfait exemple. L’écrivain Marcel Pagnol avait acquis cette propriété devenue un musée consacré à l’auteur et une médiathèque. Toujours au sud, le château Pastré trône au cœur du parc du même nom. Cette bastide de pierres et de briques roses, ex demeure d’un armateur et négociant marseillais du 19ème s., a longtemps abrité le musée de la Faïence, aujourd’hui installé au Château Borély. Sur la colline du Roucas-Blanc, un regard attentif permet d’apercevoir la Villa Gaby, luxueuse maison à l’italienne dominant la Méditerranée. L’actuel président du Liban Michel Aoun, en exil, y résida. Le lieu se privatise pour des événements.

Villa Gaby Roucas Blanc © Philippe Bourget

 

Le fameux savon de Marseille, l’unique

Ambiance plus militaire près du Vieux Port, avec le fort d’Entrecasteaux. Du 17ème s, renforcé par Vauban, il fait l’objet d’une rénovation afin d’accueillir le public dès 2022. Jardins et parcours muséographique sont en projet, avec vue XL sur le port. Dans les quartiers nord se cache un site industriel emblématique du savoir-faire de la ville : la Savonnerie du Midi. Depuis 1894, cette entreprise fabrique le célèbre savon de Marseille, selon une méthode qui n’a guère évolué. Le site se visite. On découvre la salle des chaudrons et ses cuves dans lesquelles cuisent les ingrédients nécessaires à la fabrication de la pâte. La savonnerie propose une boutique pour faire des emplettes au goût de tradition.

Savonnerie © Philippe Bourget

 

Parc des Bruyères, pins et oliviers…

Si vous cherchez après cela un peu de vraie nature ? Direction l’extrême sud-est de la ville, à deux pas du massif des Calanques. Là se trouve un lieu que seuls les marseillais – et encore ! – connaissent : le Parc des Bruyères. Vous y accédez en bus, c’est le terminus de la ligne 17. Au menu : des collines calcaires, des vallons secs, des pins, des oliviers, de la garrigue… et des sentiers de balade, sur une centaine d’ha. Loin de l’agitation urbaine, la partie haute du parc dévoile un superbe panorama sur Marseille et la rade.

Parc des Bruyères © Philippe Bourget

Lire tout le reportage

Profitez-en !

Marseille

La Maison de Protis (MSE100)

àpd €1024 / semaine

Marseille

L'Atelier

àpd €633 / semaine

Marseille

Le Rouet II

àpd €867 / semaine