Retour

A la rencontre de la grande nature aux Ecrins

Randonnée, expéditions, observation animale, nuit en tipi… les Ecrins, protégés par un Parc National, offrent leurs grands espaces à des découvertes sauvages et aventureuses.

Les lacs de montagne © Pays des Ecrins Les lacs de montagne

La présence d’un parc national est le signe de l’existence d’un territoire d’exception. Le massif des Ecrins en fait partie. Créé il y a bientôt 50 ans, ce parc se situe à cheval entre les Hautes-Alpes et l’Isère. Il couvre 2 526 km² et sept vallées, dont celle de la Vallouise, où je me trouve.

 

Vallons et vallées préservées

Plus de 150 sommets dépassent les 3 000 m d’altitude. Les trésors de nature sont invisibles depuis la route nationale 94 qui longe la Durance et conduit à l’entrée de cette vallée, à L’Argentière-la-Bessée. Citons en quelques-uns : le vallon du Fournel, ancien site minier de plomb argentifère ; le Pré de Madame Carle (1 800 m), une des portes d’entrée du cœur du parc et chemin d’accès au glacier Blanc ; Ailefroide, deuxième site français pour la pratique de la haute-montagne ; la vallée de Freissinères, l’un des plus longs vallons « suspendus » de l’arc alpin ; le hameau de Dormillouse, fleuron du patrimoine culturel de la Vallouise ; la réserve naturelle des Deslioures…

Les prestataires privés et institutionnels, conscients de la demande croissante des clients pour des activités proches de cette nature, multiplient les initiatives. En vogue, la randonnée, la marche ou le ski nordique attirent de nombreux pratiquants. En plus du domaine de Puy-Saint-Vincent, vous pourrez pratiquer ces disciplines été comme hiver à Vallouise et à Freissinières, secteurs où des sorties en traineaux à chiens sont aussi proposées. L’hiver, Ailefroide se rejoint exclusivement à pied. En raquettes, on atteint ce hameau pour le plaisir de la randonnée et… de la table. Au bout de l’effort, le chalet-hôtel d’Ailefroide, centenaire, accueille les trappeurs autour d’un repas de terroir et d’un sauna. En été l’ambiance est tout aussi conviviale.

Passerelle du parc des Ecrins © Pays des Ecrins

 

Chamois, loups… et bains de forêt

En raquettes ou chaussures de randonnée, le bivouac sous tipi est une autre option. En fin de journée, un accompagnateur vous emmène vers cet hébergement outdoor original. Une nuit pleine de surprises vous attend… Appretez-vous à observer le spectacle de la faune sauvage : une marche d’approche vers Dormillouse permettra d’apercevoir des chamois… et peut-être des traces de loups. Pelvoux-Vallouise dispose de son propre espace, Freissinières aussi. Puy-Saint-Vincent propose un itinéraire sécurisé, la « Rando Ski de Pré Rouge ». Soit une grimpette en autonomie jusqu’au somment du Rocher Noir, à travers la forêt. Si ces efforts ne vous ont pas détendu, il restera à essayer les « bains de forêt ». Une séance de 3h d’interaction avec les arbres, où l’on s’allonge pour observer la canopée et les nuages en stimulant ses cinq sens…

Les Chamois dans le parc des Ecrins © Thibaut Blais

Profitez-en !

Puy-Saint-Vincent

Apt 34m², Puy Saint Vincent 1800, pied des pistes

àpd €400 / semaine

L'Argentière-la-Bessée

Location Chalet Prestige *** individuel les Ecrins

àpd €1490 / semaine

Orelle

Gite du cerf.ski 3vallées.vanoise

àpd €650 / semaine

"