Voici pourquoi à Liège on additionne les pommes aux poires

Qui ne connait pas le célèbre sirop de Liège ? Qu’on l’adore ou non, après une découverte comme je la fais ici à la Siroperie Artisanale d’Aubel en compagnie de Claudy Nyssen, je n’ai qu’un mot à la bouche : respect.

Claudy Nissens à la siroperie : l'évaporation du jus prend des heures pour devenir sirop © DDLH Claudy Nissens à la siroperie : l'évaporation du jus prend des heures pour devenir sirop

Fabriqué depuis cinq générations, ce sirop artisanal sans sucre ajouté est un jus concentré de poires et de pommes provenant d’arbres de hautes tiges de la région. Il parait que dans de nombreux restaurants étoilés c'est le sirop qui rehausse bon nombre de préparations.

Plus d'infos

 

Savant mélange de pommes et de poires

Devant la siroperie, je ne compte plus les grands cagots de bois remplis de pommes et de poires. Tous les fruits proviennent des alentours et sont issus de l’agriculture bio. Après un contrôle de qualité, Claudy dépose au-dessus d’un énorme chaudron, un cagot prêt à cuire. Ici la quantité entre pommes et poires est bien gardée. Les odeurs de fruits sont plus qu’agréables et me donnent déjà envie de goûter le sirop sur un bon morceau de pain.

L'arrivage et le contrôle des fruits © DDLH

 

Cuisson des fruits © DDLH

 

Des fruits cuits au sirop

Lorsque les fruits se transforment en compote, ils passent ensuite à la presse. Impressionnante machine qui presse cette première pate pour en extraire le jus. D’étranges galettes de fruits séchées sortent d’un côté, alors que de l’autre s’écoule un jus limpide qui est récolté. Claudy m’informe que ces galettes de fruits ne sont en aucun cas jetées. Elles partent chez quelques fermiers de la région pour nourrir leurs bêtes.

Le jus brut s'écoule de la presse © DDLH

 

La mise en pot directement après obtention du sirop © DDLH

 

Et voici le fameux sirop artisanal d'Aubel et s'autres produits comme les confitures