A ne pas manquer également si vous passez par la Haute-Marne

© Eric Valenne

 

1. Le spectacle des grues

A apprécier dès l'aube. L'idéal est de se positionner sur les digues, une heure avant le lever du soleil. Quand le temps est calme, le « lever » des grues offre à voir des milliers d'oiseaux qui vont s'ébrouer et s'envoler pour continuer leur migration. En automne, elles suivent une route diagonale qui traverse la France vers l'ouest des Pyrénées puis continuent en Espagne. Au printemps, elles se dirigent vers le nord de l’Allemagne. Le soir offre également ses moments fascinants, quand après s’être nourries dans les pâturages environnants, les grues viennent passer la nuit au milieu des îlots et des vasières du lac. Il suffit d'attendre un peu et bientôt vont retentir les cris "crou… crou... crou…" de plus en plus proches avant de les voir en formation et en « V » passer dans le ciel… Conseils pour les observations : vêtements chauds, jumelles, appareils photos…
Circuits à pied, à cheval, en VTT (250 km en boucles) et 100 km de “Voies vertes » (le Ravel français)

Lac du Der © Eric Valenne

 

2. Pour les photographes de nature : le Festival du Der

Montier-en-Der organise chaque année le rendez-vous incontournable des amoureux de nature avec son festival annuel. Plein de passionnés, amateurs et pros s’y retrouvent en grande convivialité lors de conférences, expos, tables rondes, etc.

 

3. Musée du Pays du Der à Sainte-Marie-du-lac

Le long des rives du Lac du Der, une église et de jolies maisons ont comme particularité d’avoir été reconstruites ici avant l’engloutissement du village qui se trouve au fond du lac artificiel du Der. Avant sa submersion, l'église fut démontée poutre par poutre ainsi que quelques maisons reconstruites en hauteur, avant la mise en eau du lac. Ce site captivant raconte les paysages, l'histoire et la vie de la région…
Infos: www.villagemuseeduder.com

 

4. Nogent, un grand savoir faire…

Ou plutôt, « savoir-fer » car au 18ème siècle, la région était connue pour sa coutellerie, à savoir la fabrication de couteaux, scalpels pour la médecine, lames à couper… Le tout est admirablement raconté dans un musée dédié à cette activité à Nogent, à vingt-cinq kilomètres de Langres. Grâce au bois pour le combustible très abondant dans les environs, au minerai de fer, à l'eau et à la pierre à aiguiser facile à trouver, la région était l'une des plus prospères dans ce domaine. C'était d'ailleurs le métier du père de Diderot, coutelier et préparateur d'instruments de chirurgie...

 

5. A déguster

A ne pas manquer dans les vignobles de Haute-Marne : le champagne, les vins de Coiffy et de Montsaugeon ainsi que les eaux de vie et la liqueur du Bassigny, les rubis de cassis et de groseilles, quelques bières artisanales Le Pays de Langres est aussi le terroir d’un fromage AOC savoureux autant qu'éponyme. Il se reconnaît à sa croûte légèrement orangée. A déguster en salade frisée au Langres chaud, à la truffe de Haute-Marne, en profiteroles…