A Nuenen, visitez un grand musée Van Gogh à ciel ouvert

De 1883 à 1885, Van Gogh vécut à Nuenen. En raison d'un conflit avec son père, il ne vivait pas dans le presbytère, mais dans son atelier installé dans le jardin.

Les Mangeurs de Pommes de Terre © Myriam Thys Les Mangeurs de Pommes de Terre

C’est là qu’il vécut les moments les plus productifs de son œuvre : il y a peint un quart de ses toiles. La ville de Nuenen et ses environs sont donc devenus une sorte de grand musée à ciel ouvert dédié à l’artiste. On recense 23 bâtiments et sites en relation avec Van Gogh dont 14 d’entre eux se retrouvent dans ses peintures. J’ai également visité la maison « Nune Ville », où habitait sa voisine et petite amie Margot, qui peignait également. Une romance à la Roméo et Juliette, car les familles étaient contre le mariage des deux amoureux. Une tentative de suicide de Margot mettra fin à leur relation.

 

La maison parentale de Nuenen que Van Gogh a peint © Myriam Thys

 

La nature comme source d’inspiration

On trouve dans les environs de Nuenen plusieurs endroits où Van Gogh a posé son chevalet. J’ai particulièrepment apprécié le Moulin à eau que Vincent a immortalisé sur toile en 1884 et qui est toujours intact aujourd’hui. Il y a aussi la vielle tour, peinte à plusieurs reprises par l’artiste, mais dont ne subsistent plus aujourd’hui que les fondations. Ne manquez pas non plus le majestueux moulin à vent « De Roosdonck », que l’on retrouve aussi sur plusieurs œuvres du maître.
De là, on aperçoit l’endroit où se situait la maison dans laquelle il a immortalisé les « Mangeurs de pommes de terre ». C’est dans l’atelier du presbytère qu’il apportera la touche finale à cette peinture qui sera l’œuvre la plus importante de sa période brabançonne. Dans le parc de Nuenen, vous découvrirez également une sculpture représentant la scène des « Mangeurs de pommes de terre ». De quoi nous replonger en trois dimensions en l’an 1885…

Le moulin à eau de Collse dans les environs de Nuenen © Myriam Thys

 

Un parcours romantique

Après avoir visité le cimetière où est enterré le père de Van Gogh, j’ai été mangé un bout au cœur même d’une de ses peintures ! En l’occurrence à l’intérieur du moulin à eau d’Opwettense qui dispose de la plus grande roue des Pays-Bas. Quant au « Vincentre », le musée dédié au peintre, il catapulte les visiteurs à l’époque où Vincent vivait et travaillait dans la région : on y écoute les histoires de personnes ayant connu l’artiste et on plonge au cœur de cette fameuse toile représentant les « Mangeurs de pommes de terre ». Mais le lieu le plus romantique du parcours Van Gogh est sans doute la piste cyclable aménagée par l’artiste Daan Roosegaarde : quand vient la nuit, cette bande de bitume s’illumine de milliers de petites lumières scintillantes, qui évoquent le tableau « La Nuit étoilée » de Van Gogh. Ne la manquez pas.

Lunch au moulin à eau de Opwettense © Myriam Thys

 

Piste cyclable aménagée par l’artiste Daan Roosegaarde © Visitbrabant

CECI PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER