Retour

Art de vivre asturien sur les chemins de Compostelle

02/09/2021

Si le cidre désaltère durant les fêtes (plus de 70 !) qui se déroulent toute l’année au son des gaïtas (cornemuses), cette boisson se déguste également en apéro ou pour accompagner ici quasi tous les repas. Un peu comme la bière en Belgique…

Fabada
Fabada Par Alexfoofoo sur Wikipédia

Ne vous étonnez pas si vous voyez le serveur placer la carafe très haut et verser votre cidre dans un récipient pour le faire mousser… et puis vous le servir bien frais et désaltérant. Quant aux plats régionaux, ils mijotent à feu doux pour la plupart et sont servis sans épices. Une mention pour le fabada ou ‘cassoulet’ des Asturies, costaud et délicieux.

J’aime goûter également les vins ainsi que les fromages de la région. Ces derniers sont une vingtaine dont 4 AOP avec le fameux Gamoneu. Un peu de charcuterie ? Ou plutôt des fruits de mer et autres poissons ultra frais (pixin ou lotte) ?

Eric Valenne

Il y a de quoi revigorer les visiteurs et les marcheurs qui parcourent ce pays à leur rythme, de fond en comble, de la côte bleue aux pics blancs en passant par les prés verts. Comme le font les pèlerins que l’on croise ici et là sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Plus d’infos

Les vignes
Les vignes Eric Valenne

Lire tout le reportage