Retour

La Bohème tchèque, une région parmi les plus romantiques d’Europe

A une centaine de kilomètres au nord de Prague, non loin de la frontière polonaise, la région de Bohème du nord baptisée « Paradis tchèque » est célèbre pour ses châteaux, ses forêts et ses jolis villages aux chalets de bois rond cernés de jardinets colorés.

La géologie y a laissé d’étranges paysages hérissés de rochers de grès, entourés d’immenses forêts de conifères ou de hêtres qui leur servent d’écrin. Ces imposants massifs cachent des sentiers et des torrents, des routes perdues et des chemins qui y zigzaguent. Une de ces forêts, celle des « hêtres des monts de la Jizera » vient de décrocher un label au patrimoine mondial de l’Unesco. Une fierté qu’elle partage avec le tout nouveau et premier Géoparc du pays : le bien nommé « Paradis tchèque. Ou de Bohême… ». Ces lieux qui figurent assurément parmi les plus romantiques d’Europe.

Château de Frýdštejn dans la région de Liberec Marek - stock.adobe.com

Paradis tchèque

Ce bien nommé éden de nature attire depuis toujours les artistes, peintres, écrivains, photographes venus pour s’y ressourcer, y contempler la nature, humer ses odeurs de  pin et d’humus, écouter ses silences et ses secrets. Entre les villes de Jičín et de Železný Brod, l’érosion et les forces de la nature y ont créé d’incroyables falaises de grès aux formes étranges. Hantées de légendes et de mystère, certaines atteignent les soixante mètres de hauteur. Elles ont des surnoms comme la baguette du chef d’orchestre, le maître de musique, la dent de dragon ou le phare… Elles s’observent depuis les belvédères ou se livrent au détour des sentiers. Certaines cachent des labyrinthes mystérieux dominés par des châteaux magnifiques.

Eric Valenne

Forêts enchanteresses

Le Paradis de Bohême est remarquable grâce à ses forêts mixtes où se mélangent de nombreuses espèces forestières, faites de sapins et d’épicéas, de tilleuls et de sorbiers, de bouleaux et de vieux hêtres centenaires qui prennent d’assaut librement les pentes abruptes de cette géomorphologie fascinante. Une inaccessibilité qui a bien protégé ces belles forêts. La forêt de hêtres des monts Jizerské (ou des monts de la Jizera) s’étend sur une superficie d’environ 27 kilomètres carrés sur le versant nord-est de l’une des petites montagnes locales. Elle fait partie des dernières forêts primaires européennes…

Lire tout le reportage