Retour

Brexit : voici ce qui va changer pour vos voyages au Royaume-Uni

Vous envisagez de vous rendre au Royaume-Uni prochainement et, en tant que citoyen euro-péen, vous vous demandez ce qui a changé depuis le Brexit ? Réponses ci-dessous !

Ce 31 janvier, après d’interminables négociations entre Londres et Bruxelles, le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne. Le « Vieux-Continent »se voit ainsi amputé de 5,5 % de son territoire tandis que sa population a régressé de quelque 66 millions de citoyens, pour passer à environ 446 millions.

Si les conséquences du Brexit demeurent encore floues, puisque tout dépendra de l’issue des prochaines négociations entre les diplomaties européenne et britannique, on sait néanmoins que tout ne changera pas du jour au lendemain. Ainsi, vous pourrez continuer à voyager de l’autre côté de la Manche sans autre document que votre carte d’identité européenne ou votre passeport. Pas besoin non plus de vous munir d’un visa, du moins pour un séjour inférieur à trois mois.

Par contre, à partir de 2021, un nouveau système d’immigration devrait voir le jour. À partir de ce moment là, rien n’indique que seule la carte d’identité sera suffisante pour entrer sur le territoire britannique. Mais, dans l’intervalle, les droits des voyageurs européens demeurent inchangés. Ainsi, en cas d’annulation, de retard important ou encore de refus d’embarquement, la même législation que celle qui prévaut en Europe s’appliquera, tant pour un vol que pour un voyage en train, en bus ou encore en bateau.

À ce titre, Eurostar a précisé que ses services et conditions de vente demeureront inchangés après le Brexit. Les vols des compagnies britanniques ne seront pas non plus perturbés, du moins jusqu’à la fin de cette année.