Retour

Ce que vous devez découvrir à proximité de la mer Morte côté jordanien

Au départ de la mer Morte, vous pouvez effectuer une excursion vers Petra et le désert du Wadi Rum. Mais plus près, il y a Madaba.

Les mosaïques de Madaba © Eric Valenne Les mosaïques de Madaba

Madaba, la ville de la mosaïque

Madabe, une ville qui a été totalement détruite au 8e siècle par un tremblement de terre. Ce n’est qu’au 19e siècle que l’on a retrouvé là-bas des dizaines de mosaïques de sol uniques, datant du 6e siècle. La plus spectaculaire est la mosaïque située dans l’église St. George. Cette mosaïque date de l’époque byzantine. D’une superficie de 150 m² et composée de deux millions de fragments de pierre, elle représente une carte de la Terre Sainte. Il s’agit donc d’une œuvre à très haute valeur historique. Et pour découvrir d’autres magnifiques mosaïques, faites un détour par le musée archéologique de la ville.

 

Les sources d’eau chaude de Ma’in

Ces sources d’eau chaude se situent à Ma’in, avant Madaba, à 264 mètres sous le niveau de la mer. L’eau qui s’écoule affiche une température de 63°C ! Et les nuages de vapeur qui entourent les sources leur donnent un air mystérieux. Ces sources ont également des vertus médicinales : elles seraient particulièrement bonnes pour les douleurs dorsales et les courbatures. L’endroit attire évidemment les touristes, mais beaucoup de Jordaniens aiment aussi se rendre dans ce lieu unique, pour récolter l’eau chaude qui s’écoule des rochers. Une chose est sûre : on se sent renaître après une visite sur place.

 

Béthanie-au-delà-du-Jourdain, un lieu biblique

Que vous soyez croyant ou pas, Béthanie-au-delà-du-Jourdain vaut le détour. Israël et la Jordanie discutent depuis des années sur le lieu exact où Jean le Baptiste a baptisé Jésus. Mais le verdict est tombé en 2015. Avant cela, Bethany a longtemps été considérée comme la « jungle » de la Jordanie, car il y fait si chaud que même les oiseaux évitent le coin. Une sorte de « no man’s land ». Mais, grâce à la carte en mosaïque de Madaba et à de nombreuses recherches, l’Unesco a reconnu en 2015 que l’endroit est bien celui où le Christ fut baptisé. Depuis lors, au moins dix églises ont été construites et vous pourrez donc marcher sur les pas de Jésus.

Une des églises de Béthanie-au-delà-du-Jourdain © Myriam Thys

 

Un baptême dans le fleuve

Le Jourdain, fleuve qui ne fait qu’environ trois mètres de large à Béthanie-au-delà-du-Jourdain, marque la frontière avec Israël. Une zone tampon d’un demi-mètre sépare les deux pays. Tant du côté israélien que jordanien, les gens peuvent s’y faire baptiser ou prier dans l’eau bénite. Pour que le baptême soit officiel, il faut normalement être du côté jordanien, même si Israël n’est pas de cet avis… Ceci dit, il s’agit bel et bien de la même eau, quel que soit le côté du fleuve où on la prend…

Béthanie-au-delà-du-Jourdain, un bain initiatique © Myriam Thys

"