Ces nouvelles règles s'appliquent si votre agence veut augmenter le prix de votre voyage.

Depuis le 1er juillet, de nouvelles règles s'appliquent au cas où votre agence voudrait augmenter le prix de votre voyage. Que faut-il désormais prendre en compte ?

Vous réservez un voyage (p. ex. un voyage en avion et un hôtel à votre destination) auprès d'une agence. Mais courez-vous le risque que le prix augmente après votre réservation ? Quels sont vos droits dans ce cas ?

 

Le prix est fixe, sauf si…

Le principe de base de la loi est que votre agence ne peut pas simplement augmenter le prix de votre voyage. Il ne peut le faire que si l'accord que vous avez conclu avec lui, lui en donne la possibilité. L'accord doit également vous donner droit à une réduction du prix si les coûts diminuent.

 

Dans trois cas

Même si l'accord autorise un changement de prix, cela ne peut se produire que dans trois cas. Plus précisément, un tel changement est possible si le coût du transport (par exemple par avion) augmente en raison d'une augmentation du prix du carburant, si les taxes prélevées par des tiers sur votre voyage augmentent (par exemple la taxe de séjour locale) ou s'il y a un changement dans les taux de change qui sont importants.

 

Il doit vous informer en temps utile

L’agence ne peut augmenter le prix de votre voyage que s'il vous en informe vingt jours avant le début du voyage. Il doit alors vous fournir une justification de l'augmentation en question, ainsi qu’un calcul. 


Si votre agence augmente le prix de plus de 8 %, vous pouvez d'abord accepter cette modification. Toutefois, vous pouvez également résilier le contrat sans avoir à verser d'indemnité de départ. En cas d'annulation, vous pouvez opter pour un voyage de remplacement si cela est proposé par l’agence. Si possible, il doit être de qualité équivalente ou supérieure.