Malaga

Retour

Cette île « symbole de l’esclavage » a rouvert aux touristes !

L’île de Gorée est le symbole de la traite négrière. Située au large de Dakar, elle a rouvert aux touristes après près de 8 mois de confinement…

Lieu de mémoire inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco comme "symbole de l'exploitation humaine", mais aussi site pittoresque sur l'Atlantique, Gorée, d'où sont partis pendant plusieurs siècles des esclaves africains vers les Amériques, attire habituellement des foules de visiteurs.

La réouverture sera progressive, à raison de 8 navettes de chaloupe par jour, au lieu de 12 autrefois, a précisé Mamadu Adama Diop, chef de cabinet du maire de l'île, Augustin Senghor. La fermeture de l'île aux visiteurs l'a longtemps préservée de la pandémie, jusqu'au premier cas rapporté fin août. En tout, trois cas ont été recensés à ce jour, a indiqué M. Diop.

En revanche, les conséquences économiques furent désastreuses : nombre d'habitants de Gorée travaillent sur le continent. D'autres gagnent leur vie sur place, essentiellement du tourisme et de ses dérivés. La Maison des esclaves, le Musée historique et le Musée de la mer, "les restaurants, tout était fermé. On fonctionnait à 0%", a souligné le chef de cabinet.

"