Coronavirus : Cette compagnie aérienne prend une décision radicale !

La première compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé une nouvelle prolongation de la suspension de ses vols vers la Chine en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus.

Au moins jusqu'à la fin de la saison hivernale - le 28 mars -, aucun vol de Lufthansa, Swiss et Austrian Airlines ne sera opéré vers Pékin et Shanghai. Pékin et Shanghai avaient jusqu'alors été supprimés des plans de vols jusqu'au 28 février. Les autres destinations chinoises du groupe, Nanjing, Shenyang et Qingdao avaient déjà vu leur suspension prolongée jusque fin mars. Les vols vers Hong Kong sont également supprimés, en raison de la faible demande. Autre filiale de Lufthansa, Brussels Airlines ne vole pas vers la Chine.

Les compagnies aériennes scandinaves SAS et Finnair ont également fait savoir vendredi qu'elles ne voleraient plus vers Pékin et Shanghai jusqu'à la fin du mois de mars au moins.