Coronavirus : quel impact pour Air Belgium ?

Air Belgium n'est pas concernée par le passage en zone rouge de la Martinique. Cette décision des Affaires étrangères belges n'a en effet pas d'impact car la compagnie aérienne se trouve dans la période planifiée d'interruption saisonnière des vols, prévue jusqu'au 31 octobre pour raison de météo défavorable, explique-t-elle.

Depuis début septembre, la Guadeloupe, autre destination desservie par Air Belgium au départ de Charleroi, était placée en zone rouge. Il est dès lors interdit à toute personne résidant en Belgique de s'y rendre si elle ne peut justifier de motifs impérieux pour son voyage. Elle a été suivie par la Martinique.

Cela n'a plus d'impact direct pour la compagnie car elle se trouve dans la période planifiée d'interruption saisonnière des vols en raison d'une météo défavorable et d'une période cyclonique. "Nous n'avons aucune raison de penser que les zones Antilles ne repasseront pas prochainement au 'vert'", espère Air Belgium.

"Comme toutes les autres compagnies aériennes, nous devons composer avec le contexte sanitaire et les conséquences qui en découlent. Nos destinations ne sont malheureusement pas traitées différemment des autres régions du monde", commente-t-elle encore. Les vols vers les Antilles françaises devraient normalement reprendre le 31 octobre prochain.