Retour

Coronavirus : enfin moins de rouge sur la carte européenne !

Bonne nouvelle, il semble que l’épidémie recule sur la carte européenne !

Turin

Les codes couleurs permettent aux États membres de l’UE d’imposer des conditions aux voyageurs, telles que des quarantaines obligatoires ou la présentation de tests négatifs.

Danemark et Italie du nord en vert !

Par rapport à la première moitié du mois de septembre, on constate que le nombre de zones rouges en Europe diminue progressivement. Ainsi le Danemark est passé au vert, à l’exception du Seeland et de la zone qui encercle la capitale Copenhague. Le vert colonise également le nord de l’Italie, notamment les régions de Turin et de Lombardie.

La France est, elle, quasiment orange partout. Seules l’Île-de-France (la région autour de la capitale Paris) et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur à l’extrême sud sont encore teintées de rouge. En Espagne aussi, plusieurs régions sont repassées à l’orange, notamment la Catalogne, Castilla y Leon et Madrid.

Rouge foncé : Bruxelles, le mauvais élève…

Globalement, on constate qu’il ne reste pratiquement plus de zones rouge foncé, sauf en Frioul-Vénétie julienne (Italie), en Slovénie… et à Bruxelles. Ailleurs en Belgique, la Wallonie affiche toujours une couleur rouge, tandis que la Flandre reste orange.