Retour

Crise de l’énergie : ce qui risque de changer pour les vacances au ski

21/09/2022

La crise de l’énergie met les exploitants de stations françaises de ski dans une "situation tendue"…

Maarten Duineveld

Les stations de ski planchent sur de nombreux scénarios pour freiner leurs coûts d’exploitation : “il faut nous préparer, dans un scénario du pire, à pouvoir atteindre -20, -25%”, a expliqué la ministre déléguée en charge du Tourisme, Olivia Grégoire, saluant “le volontarisme, et non pas l’abattement, de (ces) acteurs“. En clair, il s’agira de réduire d’un quart leur consommation d’énergie.

Parmi les propositions “très pragmatiques” sur lesquelles ces professionnels travaillent, figure la possibilité de “réduire les plages horaires” d’activité d’un “certain nombre de stations“, a précisé Mme Grégoire, la ministre déléguée en charge du Tourisme.