Retour

De nombreux campings, parcs animaliers et centres de vacances ont rouvert !

Ils attendaient impatiemment le feu vert du Comité de Concertation. Fermés depuis le 3 novembre, les campings, centres de vacances et parcs animaliers peuvent enfin rouvrir leurs portes !

L’information est détaillée par la chancellerie du Premier Ministre : « Conformément à l'arrêt (rendu le 2 février par le Conseil d'État à propos des maisons de vacances dans les parcs de vacances, des parcs de bungalows et des campings), ces parcs pourront reprendre leurs activités à partir du 8 février selon les mêmes conditions restrictives que les autres types de logement. Cela signifie, entre autres, que leurs restaurants, bars et autres installations communes devront rester fermés ».

 

« Plein d’espoir ! »

Recread, la fédération qui représente des exploitants de campings et parcs de vacances flamands, a commenté : « les parcs de vacances et les campings ont enfin une perspective de sortie de crise », même si elle n’attend pas un grand afflux de clients. Au nord du pays, Toerisme Vlaanderen s'est dit « plein d'espoir pour l'avenir ».

Au sud, le directeur de la fédération des campings de Wallonie, Christian Alard, s'est dit soulagé par la décision du comité de concertation. « On va pouvoir mettre toutes les forces en place pour pouvoir se structurer au mieux pour démarrer la saison au mois d'avril et ça va profiter à tout le monde [...] On est content que les politiques comprennent que les infrastructures sont adaptées aux normes. »

© Julien Libert

 

Center Parcs rouverts

Les Center Parcs De Vossemeren, Les Ardennes et Park De Haan, comme le Sunpark Oostduinkerke aan Zee, accueilleront eux leurs premiers vacanciers le 12 février. Les domaines Center Parcs Erperheide et Sunparks Kempense Meren ouvriront ultérieurement.

© Milan Vermeulen

 

Parcs animaliers

« Nous sommes plus que jamais prêts à accueillir en toute sécurité un nombre volontairement réduit de visiteurs et résidents », a commenté Hubert Vanslembrouck, directeur de la communication pour le parc animalier Pari Daiza. « Nous sommes convaincus que donner un accès contrôlé aux Jardins zoologiques permettrait d'aider les autorités à répartir les familles en besoin de sorties au grand air sur un plus grand nombre de sites, et ainsi d'aider à lutter contre l'épidémie. Nous avons, en 2020, démontré notre capacité à accueillir un public restreint en respectant un strict protocole sanitaire », a-t-il poursuivi.

© David Samyn

Profitez-en !

Marseille

La Maison de Protis (MSE100)

àpd €1024 / semaine

Marseille

L'Atelier

àpd €633 / semaine

Marseille

Le Rouet II

àpd €867 / semaine

"