Déconfinement : Les Chinois repartent doucement en vacances !

Réouverture de la Cité interdite, balades dans les parcs et masques : les Chinois profitent avec un optimisme prudent de leurs premières vraies vacances depuis l'épidémie de Covid-19.

© Photo by Hanson Lu on Unsplash

Aucune affluence monstre ne s’est produite durant ces cinq jours de congés nationaux du 1er-Mai. Mais ces vacances devraient générer une hausse inédite du tourisme depuis l'explosion de la crise sanitaire fin janvier. Notamment grâce au fort affaiblissement de l'épidémie et à la levée des restrictions aux déplacements.

Signe d'une normalisation, la Cité interdite de Pékin, immense complexe de 72 hectares et ex-résidence des empereurs, a rouvert vendredi pour la première fois depuis trois mois. Pour éviter les foules, les autorités ne mettent désormais en vente que 5.000 billets quotidiens (contre 80.000 avant l'épidémie), à réserver en ligne. Résultat, les visiteurs peuvent profiter d'une Cité interdite comme ils ne l'ont jamais vue. Les immenses cours pavées sont vendredi quasi-désertes au milieu des bâtiments aux colonnes rouges et aux tuiles orange vernissées.

L'amélioration a conduit cette semaine la ville de Pékin à abandonner l'obligation faite aux voyageurs venant de zones à risque d'effectuer une quarantaine de 14 jours. Mais partout en Chine, les gens doivent continuer à porter un masque, à montrer sur leur smartphone leur "code de santé" attestant de leur non-contagiosité ou se faire prendre leur température à l'entrée des parcs, supermarchés et bâtiments.

CECI PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER