Découverte de la Route UNESCO à vélo en Wallonie, Ludo vous y emmène

Ludo vous connaissez ? Le baroudeur sportif qui voyage dans le monde entier pour faire découvrir des pépites touristiques. Et Ludo en cette période de Covid a fait le grand tour de Wallonie et nous rapporte quelques vidéos.



Sans hésitations après plusieurs reportages, il en conclut que la Wallonie n’a rien à envier aux plus grandes destinations touristiques, que nous avons une diversité étonnante de paysages et de découvertes qu’elles soient naturelles, culturelles, patrimoniales, récréatives…

Et voici une découverte en Wallonie qui en vaut vraiment la peine : la Route UNESCO, subtile mélange d’ailleurs, et d’ici, d’histoire et de nature.
Ah bon vous ne saviez pas qu’il y en avait une en Wallonie ?

Télécharger gratuitement les carnets d'étape de la Route UNESCO

 

500 km à parcourir, 11 étapes à découvrir

C'est un kaléidoscope de paysages qui vous attend : plaines du Hainaut, rives de Meuse, collines du Condroz, vallées de l'Ardenne. Et surtout, c'est une route jalonnée de richesses patrimoniales et culturelles. Parce que oui, Ludo ne manque pas de vous le rappeler : l'UNESCO, c'est l'organisation qui œuvre pour la préservation du patrimoine dans le monde. Et comme il le dit très justement : « du patrimoine, en Wallonie, il y en a ! ».

Sur la Route UNESCO © Samuel Dhote

 

Tournai, première étape

C'est à Tournai que Ludo nous donne un premier rendez-vous. Comme il vous l'explique, ce n'est pas par hasard. Tournai est en effet, la première ville au départ de cette route! En bordure de la Grand-Place, on trouve pas moins de deux témoins privilégiés du passé, reconnus par l' UNESCO. D'abord, la Cathédrale médiévale Notre-Dame, avec ses 5 clochers, ses 134 m de long et ses 83 m de haut. Mélange de style roman et gothique, elle renferme une salle des Trésors aux magnifiques pièces d'orfèvrerie ! Ensuite, le plus vieux beffroi de Belgique, avec ses 72 m de haut et ses 257 marches. Inutile de vous dire que, de là-haut, le panorama est à couper le souffle. Comme dit Ludo en dégainant l'appareil photo, « ça en jette ! ».

La cathédrale Notre-Dame de Tournai © Jan D'Hondt

 

Traverser un passé glorieux

C'est ensuite en pédalant tranquilou que notre joyeux sportif arrive sur un des quatre sites miniers inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO : le site du Bois-Du-Luc Bois-du-Luc, qui ne compte pas moins de 162 maisons ouvrières. Ce village est, il faut le savoir, unique en Europe ! Le Musée de la Mine et du Développement durable, qui se trouve là, est une belle façon de compléter la visite et de mieux comprendre tous les rouages d'un charbonnage à la longévité exceptionnelle.
Toujours sur son vélo, Ludo s'est encore extasié devant le patrimoine fluvial de Wallonie. Faut dire, devant l'ascenseur n°1 du canal du Centre, on se sent tout petit ! Ce dernier fait partie des quatre ascenseurs à bateaux hydrauliques construits entre 1888 et 1917 également classés par l'UNESCO. Et comme le précise Ludo en pédalant, « en plus d'être utiles, ils sont agréables à regarder! ». C'est la gestion des charbonnages qui est à l'origine de leur construction. Il fallait en effet assurer une liaison par voie navigable avec les grandes villes. Et puisque installer des écluses était impossible à cause du manque d'eau et des déclivités importantes, les ascenseurs ont été la solution. Quelle ingéniosité pour l’époque ! Avant de nous quitter, notre guide enthousiaste le dit et redit : « il reste beaucoup de route à faire et un paquet de patrimoine classé à visiter sur cette Route UNESCO». Le Beffroi de Thuin, Blegny Mine et le Geopark Famenne-Ardenne, pour ne citer qu'eux.

Les maisons du Bois-du-Luc © Guy Focant

 

Le long du RAVeL

Sachez que si vous décidez de poursuivre cette étape sur le RAVeL, vous apercevrez le Beffroi de Mons qui se détache de l'horizon. Son toit est caractéristique : un bulbe central entouré de quatre plus petits bulbes. Oui, la ville du Doudou vous tend les bras. Plus que quelques km à pédaler et Mons est à vous ! Avant d'oublier : notez que la Route UNESCO est ponctuée d'hébergements et attractions labellisés « Bienvenue Vélo ». Une bonne nouvelle pour les cyclistes ! La spécificité de ces établissements ? Ils sont situés à maximum 5 km d'un réseau cyclable et vous offrent, en plus des conseils concernant les itinéraires, la possibilité de parquer vos vélos en toute sécurité et même de les réparer. L'occasion de se poser pour boire un verre en terrasse... et de rappeler notre Ludo national : pour un apéro, il est toujours partant !

Retrouver toutes les informations sur cette Route UNESCO à vélo sur le site visitwallonia.be/routeunesco

Mons, le Beffroi © Gregory Mathelot

"