Retour

Départ pour Compostelle depuis l’Aragón

28/01/2022

C’est dans les Pyrénées, au col du Somport, que l’aventure commence pour de nombreux pèlerins. Ce point de départ situé dans la communauté autonome espagnole d’Aragon offre des panoramas à couper le souffle.

Monte Perdido : le mont perdu

Au cours de la descente, vous passerez par plusieurs belvédères d’où vous pourrez admirer de magnifiques vues. Prenez donc bien le temps de vous arrêter à Mianos, Canal de Berdún et Arrés.

Monte Perdido

En poursuivant votre route, vous arriverez rapidement dans le parc national Pyrénées-Mont Perdu. Ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO est situé au nord de la province de Huesca et se compose de quatre vallées (Añisclo, Escueta, Ordesa et Picuaín) et d’un sommet. Ce dernier est le troisième plus haut d’Espagne et son nom en espagnol, Monte Perdido, signifie « mont perdu ». À l’origine, la montagne qui se dresse à la frontière entre l’Espagne et la France s’appelait Pico de Añisclo. Les randonneurs français ont changé cette dénomination parce que le sommet n’était plus visible de leur côté. D’où le nom de mont « perdu ». Dans cette réserve naturelle aux visages multiples, vous pourrez explorer aussi bien de vastes pâturages que des forêts denses et des glaciers enneigés.

Jaca : la perle des Pyrénées

Castiello de Jaca

Prochaine étape : le village de Jaca. Surnommée « la perle des Pyrénées », la bourgade possède une riche histoire et abrite plusieurs monastères et églises qui valent la peine d’être visités. Elle a également été la première capitale fondée en Espagne par les Romains. Dans le village voisin de Castiello de Jaca, vous trouverez le monastère de San Juan de la Peña. Installé dans un écrin de verdure, il date de l’époque de la conquête musulmane de l’Espagne. En vous promenant dans les vieilles ruelles, vous pourrez encore observer ces influences.

Jaca

Lire tout le reportage