Retour

En ce moment en Chine : les examens écrits interdits en primaire

La Chine a interdit les examens écrits pour les enfants de six et sept ans à l'école primaire !

L’enseignement en Chine est particulièrement compétitif et élitiste, afin de réussir l’examen de toute une vie, le “gaokao“, qui détermine à la fin du lycée l’entrée ou non dans l’enseignement supérieur. Selon de nouvelles directives publiées par le ministère de l’Education, il ne sera plus possible d’organiser d’examens écrits en première et seconde année d’école primaire.  “Des examens trop fréquents surchargent les élèves et les soumettent à une pression énorme“, estime le ministère. Cela “nuit à leur santé mentale et physique“, a-t-il souligné.

Les autorités avaient déjà donné le ton le mois dernier, en interdisant les cours de soutien privé le week-end et pendant les vacances scolaires. La mesure a provoqué un séisme dans le très lucratif secteur éducatif commercial et rendu incertain l’emploi de millions d’enseignants. En effet, obsédés par la réussite de leur progéniture, les parents chinois ont pour habitude d’inscrire leurs enfants à une multitude de cours extrascolaires, souvent fort coûteux.