Et si vous alliez à Renaix tester la Carte Gourmande ?

Renaix, c'est pour l'amour des papilles, des yeux et des oreilles. Commençons par un arrêt dans une des trois brasseries classées de la ville.

La Brasserie Harmonie monument classé © Myriam Thys La Brasserie Harmonie monument classé

En entrant au Local Unique, vous serez d'abord saisi par le splendide intérieur dominé par une mosaïque d'époque. Ensuite, choisissez une table pour vous mettre dans l’ambiance, vous commandez, regardez et goûtez impérativement une ‘Hoge Mote’, la délicieuse bière locale.

 

La bière brassée localement : la 'Hoge Mote' à la brasserie le Local Unique © Myriam Thys

 

La Carte Gourmande, quelle chouette idée

Ces cafés sont une des étapes de "la Carte gourmande", un parcours qui vous emmènera à travers toutes les attractions gustatives de la "Vrijheid", le vieux centre de Renaix. Vous essayerez par exemple un Ronsenaarke, l'apéritif local à base de Picon, dans le café populaire Hermès, près de la basilique St. Hermès. L'entrée est servie au Passage, l'ancienne église Saint-Martin qui a été transformée en un lieu très couru des 'foodies'. Vous goûterez ensuite de délicieux fromages locaux dans le jardin du restaurant Artisanne. Et pour le dessert, vous vous régalerez avec le gâteau fait maison dans le décor vintage cosy du Barista Koffieboone. En résumé, visiter Renaix sans suivre tout ou partie de la Carte Gourmande est un péché !

Une halte sur le parcours de la Carte Gourmande © Myriam Thys

 

Une nature musicale

Pour brûler les calories accumulées durant cette Carte gourmande, rendez-vous au Muziekbos. Derrière l'évidente référence à la musique de ce nom, il y a aussi "muz", ce qui signifie marécageux. Tout comme dans le bois de Hal, vous y admirerez en avril une mer de jacinthes bleues. Le lieu est le théâtre de diverses légendes. On dit que la nuit, un orgue de la forêt y joue des chants choraux miraculeux, et qu'il est peuplé de sorcières et de loups-garous. Le monument le plus étonnant de ces bois est la Tour des Gueux, datant de 1864. Si vous osez l'escalader, vous pourrez voir un tumulus romain, et surtout profiter d'un splendide panorama sur la campagne vallonnée des Ardennes flamandes. C'est d'ailleurs au poète Pol De Mont que l'on doit le nom de la région. Un jour, après avoir escaladé la tour, il découvrit le paysage vu de haut et s'exclama avec stupeur : "Mais ce sont les Ardennes flamandes, ici" !

Dans le bois musical, la Tour des Gueux © W.Gladines

 

Faire la noce au Mur des Fous

Et si tout cela n'est pas assez fou, rendez-vous au Mur des Fous, œuvre street-art des années 1970. C'est le point de départ des Fêtes du Bommels annuelles. Lors de ce premier évènement de la saison carnavalesque de Belgique, on n'élit non pas un Prince, mais un couple royal, qui a systématiquement l'honneur de voir sa plaque commémorative affichée sur le Mur des Fous. C'est ici qu'est né le mot boemelen, une façon locale de dire "faire la noce". Et Renaix ne se prive jamais de faire la fête, notamment avec l'une des meilleures bières locales qui soit, la ville disposant aussi de sa propre microbrasserie : Keun. Ce ne sont donc pas que de bons petits plats que vous découvrirez à Renaix, mais aussi quelques sympathiques breuvages. A votre santé !

Le Mur des Fous © Myriam Thys

CECI PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER