Retour

Etats-Unis : les frontières sont rouvertes !

Envie de visiter les trésors cachés de la pomme, les plages de la côte Ouest ou encore les splendeurs du Colorado ? Nous avons de bonnes nouvelles pour vous !

À partir du 8 novembre, les ressortissants étrangers pourront à nouveau se rendre aux États-Unis, à la condition qu’ils soient complètement vaccinés contre le coronavirus avec l’un des vaccins reconnus au niveau international. Les jeunes âgés de moins de 18 ans n’auront, eux, pas besoin de prouver qu’ils sont vaccinés contre le Covid-19 pour pénétrer sur le territoire américain, a indiqué lundi la Maison Blanche.

Les États-Unis avaient fermé en mars 2020 leurs frontières à des millions de voyageurs du monde entier, hors motifs impérieux de déplacement.

Test PCR

Les enfants âgés de plus de deux ans, et non vaccinés, devront se faire tester dans les trois jours avant le départ s’ils voyagent avec des adultes vaccinés. Le délai est réduit à un jour s’ils voyagent seuls ou avec des adultes non-vaccinés.

De manière générale, tout étranger devra se faire tester (test antigénique ou PCR) dans les trois jours avant de partir s’il est vacciné, ou dans la journée précédant le départ s’il n’est pas vacciné. Les mêmes exigences de test s’appliqueront aux citoyens américains et aux résidents permanents qui rentrent aux États-Unis.

Quels vaccins ?

Les États-Unis avaient déjà fait savoir qu’ils accepteraient tous les vaccins reconnus dans la procédure d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac).