Feu d’artifice sur le Stromboli

Aujourd’hui, les choses sérieuses commencent. L’ascension du Stromboli avec un guide de montagne expérimenté. Je rejoins un petit groupe pour cette randonnée de 6 heures (aller/retour, le sommet est à 920 m d’altitude).

En chemin vers le sommet du Stromboli En chemin vers le sommet du Stromboli

Le Stromboli est régulièrement en éruption. Le magma remonte dans la cheminée principale et au contact de l’air se solidifie créant un bouchon. Lorsque la pression devient trop forte (en moyenne toutes les 20 minutes) le bouchon « saute » et délivre des fusées de lave qui atterrissent loin de nous sur la « Sciara du Focu ». Au crépuscule, ces jets de lave rouges et incandescents ressemblent à de magnifiques fontaines de feu. Quel moment fort ! Quelle récompense extraordinaire que d’admirer après 3 heures de marche ce spectacle naturel.
Au retour, je rejoins l’autre partie du groupe qui a choisi de vivre cette expérience en pleine mer sur un bateau. Le spectacle n’en reste pas moins majestueux, vu de plus loin pour celui ou celle qui ne souhaite pas faire la randonnée.

 

Arrivée sur l'île de Lipari

 

Lipari dernière île avant l'Etna

Après le Stromboli, l’histoire entre les hommes et les volcans se poursuit sur Lipari, la plus grande et la plus peuplée des iles éoliennes (11.000 habitants). Ici, les gisements de pierres ponce et carrière d’obsidienne font la richesse de Lipari. Je découvre d’autres volcans en format plus réduit. Entre autres sur Vulcano, l’île voisine de Lipari, la Grande Fosse, le cratère principal qui culmine à 390 m de haut que l’on atteint facilement à pied. Vulcano est une ile magnifique, idéale pour se relaxer. Le tour de l’île, ses plages, ses criques, ses bains de boue… sont autant d’atouts pour recharger ses batteries avant d’arriver en Sicile et de découvrir l’Etna.

Randonnée sur l'île de Vulcano

"