Retour

Florence en randonnée du côté de Dinant : « Plus impératrice que randonneuse »

Cet été, vous avez sans doute vu fleurir de magnifiques campagnes d’affichage en Wallonie… Titillée par l’envie d’en savoir plus, Florence s’est rendue sur les différents lieux pour vous faire découvrir l’arrière du décor, vous en raconter l’histoire et vous prouver aussi que tout est vrai ! En route pour une balade à côté de chez vous ?

© Dominik Ketz

Merci à VISITWallonia 

C’est fou. Il suffit parfois de peu de choses pour avoir l’impression d’être le roi du monde. Et là, arrivée en haut des falaises, du côté de Dinant, je me suis sentie comme Napoléon sur son rocher à Saint-Hélène. Plus impératrice que randonneuse. Conquérir le monde, des fois, c’est plus facile qu’on ne le croit.

Je vous explique ! Je suis partie de Celles, un des plus beaux villages de Wallonie, avec pour tout compagnon mon sac à dos. J’avais besoin de me retrouver un peu seule. Et de me ressourcer. Une randonnée, c’était juste ce qu’il me fallait. 18 km, c’était idéal pour une journée au grand air.

J’ai escaladé le chemin de croix qui mène au lieu-dit de l’Ermitage. De là-haut, la vue est juste magnifique. Des prairies embaumées de fleurs, des bois qui invitent à la rêverie et la Lesse qui déroule ses beaux méandres… Un régal pour les yeux.

 

L’itinéraire m’a mené vers Gendron puis vers le petit hameau de Chaleux, entouré de falaises et d’aiguilles rocheuses qui valent le coup d’œil. Le village de Furfooz, avec ses maisons en pierre de calcaire est la dernière étape de cette jolie randonnée. Si l’aspect bucolique de la balade m’a charmée, c’est découvrir, à l’orée d’un sous-bois, le Château de Vêves qui m’a le plus plu !

Moi qui ai gardé mon cœur d’enfant, je me suis retrouvée dans un livre de contes. Je comprends qu’on le classe parmi les plus beaux châteaux médiévaux de Belgique. C’est simple, il ressemble aux bâtisses que je dessinais petite, avec ses tours qui partent embrasser les nuages. Je suis restée là un bon moment. A contempler les choses. A prendre le temps. J’ai bien scruté les hautes herbes : peut-être qu’un crapaud allait bondir dans ma main et me demander le baiser qui le transformerait en prince. Mais il n’est jamais venu et moi, j’ai repris ma route.   

© A. Petit

 

J’avais l’esprit reposé mais les jambes un peu coupées. Faut dire, la randonnée était quand même un peu difficile par endroit et je n’ai, il est vrai, plus assez fait de sport ces derniers mois. Et puis, s’arrêter trop longtemps pour rêver au prince charmant, quand on fait une randonnée, ce n’est pas conseillé. C’est toujours plus difficile de redémarrer.

J’ai donc gentiment pris le chemin du retour. Sans me presser. Mais sachez qu’il y a dans les alentours, d’autres jolies choses à voir, comme le Domaine Provincial de Chevetogne et le Parc de Furfooz, pour ne citer qu’eux.  Un coin du namurois plein de contrastes et de couleurs que je vous invite à découvrir au plus vite, seul ou en famille !



Découvrir la balade de Florence

VISITWallonia.be/rando

© Parc de Furfooz