Retour

Kassandra et Sithonia, deux presqu'îles lumineuses et complémentaires de la Chalcidique

La presqu’île la plus proche de Thessalonique est Kassandra. Si la péninsule est la plus fréquentée, les plages sont immenses ! L’intérieur boisé et montagneux est plus sauvage et moins accessible.

Kassandra

Situé au sommet d’une colline, le village d’Afitos invite à la halte pour admirer le paysage. Avec ses maisons en pierre et ses rues pavées, il surplombe le golfe et la plage en contrebas, à admirer depuis les quelques restaurants macédoniens et bars avec vue sur la mer… A côté, le petit village portuaire de Nea Fokea (tour byzantine) accueille les bateaux de pêche qui viennent livrer les tavernes du port en poissons (thons et sardines) pêchés dans le golfe. Le soir, ambiance avec bars et discothèques… Avec les vestiges du sanctuaire de Zeus Amon, voici Kalithéa. Viennent encore Kriopigi, Polihronos et Pefkohori au cœur d’une végétation de garrigue toute vibrante d’abeilles et de fleurs sauvages. Plus loin le long de la péninsule, Pefkochori aligne ses maisons blanchies à la chaux au cœur des vergers d’agrumes et d’oliviers. Si le cœur vous en dit, direction le nord (on quitte la presqu’île) avec Néa Potidéa, Néa Moudania, Néa Triglia… Et puis après avoir traversé oliveraies et prairies verdoyantes, le village de Pétralona cache une grotte ornée de magnifiques concrétions calcaires de toutes les formes sur plus d’un kilomètre.

Loin de tout…

Et plus on descend vers le sud, plus on s’éloigne de la civilisation… Côté culture, les ruines du château byzantin de Lekythos sont le principal site archéologique de Sithonia. Elles ont les pieds dans l’eau d’une très jolie plage aux eaux cristallines. Elles rappellent le temps où l’antique Torone était un important port de commerce dont de nombreuses ruines sont à fleur d’eau… À Nikiti, la basilique chrétienne de Sofronios a plus de 1600 ans. L’église Saint-Paul près de la plage d’Elia aurait vu l’apôtre Paul (adoré dans la région) s’arrêter pour boire à l’ancienne source. Ici et là, il est possible de visiter un vignoble et d’y déguster les meilleurs crus comme au domaine Porto Carras. Des croisières d’une journée partent pour le tour du Mont Athos depuis Ormos Panagias (direction Ouranopolis)…

Presqu’île de Sithonia

Vous aimez les espaces plus secrets et authentiques, loin des foules ? Bienvenue à Sithonia ! La presqu’île accueille une vingtaine de plages plutôt tranquilles… Non loin d’Ormos Panagias et de ses petits bateaux colorés, se trouve la grande et belle plage appelée Tranni Ammos. Elle est déjà un bel aperçu des beautés de la presqu’île. Près de Vourvourou, la plage de Karydi offre également ses eaux limpides. Mais bien d’autres plages et cirques se suivent : Orange, Karidi, Kalogria, Klimataria, Lagomandra, Mega Portokali, Lagonisi, Koviou aux allures de lagons tropicaux, tout comme celles de Porto Koufo, Neas Karas, Sikia, Livari, Platania, Kalamitisi… Elles ont chacune leur ambiance et permettent à tout un chacun de trouver son bonheur sans trop de monde en général. Même si des tavernes permettent de s’y rafraîchir et de manger un morceau, d’écouter de la musique et prendre l’ombre des parasols. Les pieds dans le sable et un verre d’ouzo ou de vin blanc à la main.

Lire tout le reportage