Retour

L’Istrie verte région où cela flaire bon la truffe

20/01/2022

Verdoyant et vallonné, l’arrière-pays tapissé de forêts de chênes et de bois de pins, de vignobles et d’oliveraies, égrène ses hameaux perchés d’une colline à l’autre.

Véritables place-fortes, ils sont cernés de murailles qui leur permettaient de résister aux envahisseurs. Il est vrai que l’Istrie a suscité bien des convoitises. Romains, Byzantins, Vénitiens, Autrichiens, Italiens, autant de conquérants qui ont toujours reconnu à l’Istrie une position stratégique entre l’Europe centrale et la Méditerranée.

Petit village de Patrole (Oprtalj)

Portole, Groznjan, Motovun raviront les amateurs de ruralité et de traditions. Plaisir divin de flâner de ruelles en porches et de chapelles en maisons patriciennes envahies par des buissons de clématites. S’asseoir à l’ombre d’un figuier qui s’accroche entre les pierres des remparts et perdre son regard dans la vallée ombreuse, le long de la route qui voltige au loin, entre le bleu du ciel et les reflets bleutés de la mer.

Magnifique canyon à Pazin

Terre de truffe

Ce bijou gastronomique, que d’aucuns comparent à de l’or blanc, abonde au pied des chênes dans les terres humides et ombragées de Buzet, de Motovun et de Livade. Ce ne sont plus les porcs qui déterrent le précieux tubercule mais des chiens dressés à pressentir la truffe en la reniflant. On exhume six tonnes de truffes par saison, dont 90% de blanches, les plus fines mais aussi les plus chères qui soient, jusqu’à 2000 euros le kilo.

Vieux village de Motovun

Chaque second samedi de septembre, la petite ville célèbre la truffe blanche dans une fête baroque qui fait la nique à la sévérité de la ville enfermée derrière ses remparts. Des baraques surgissent au coin des venelles et dans les porches, proposant du vin de pays : le malvoisie, un blanc au bouquet délicat et le teran, un cru rouge au goût riche et fruité. On y prépare une omelette géante aux truffes avec plus de 2000 oeufs et 10kg de champignons ! Saltimbanques, clowns, conteurs, musiciens se produisent un peu partout jusque tard dans la nuit pour le plus grand plaisir des villageois émerveillés par ces magiciens de l’ombre.

Chien truffier LarisaP - stock.adobe.com

Lire tout le reportage