Retour

La Flandre se trouve un peu à Lille

Après quelques centaines de marches, le sommet du beffroi offre un magnifique panorama de la ville avec ses nombreux anciens édifices, du 17e au 20e siècle.

Beffroi Art Déco de l’Hôtel de Ville © Vimont Beffroi Art Déco de l’Hôtel de Ville

Comme tous les autres beffrois flamands, la tour de Lille est reconnue au patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle jouxte la maison communale. "L'hôtel de ville fût construit ici, juste à l'extérieur de l’ancien centre, afin de donner un nouvel élan au quartier ouvrier le plus pauvre", me déclare le gardien de la tour. "En réalité, la tour de la ville est un ouvrage datant du début du XXe siècle, également réalisé dans le style traditionnel de la Renaissance flamande. Et surtout, c’était en fait, en 1932, le premier gratte-ciel du nord."

 

Lions flamands

Dans l’hôpital historique au détour des rues sinueuses du Vieux Lille, l’héritage flamand est encore plus évident. La comtesse Jeanne de Flandre a fondé en 1237 le musée de l'Hospice Comtesse, situé dans la rue de la Bourse. Le musée présente une collection fascinante de meubles, tapisseries et gravures, typiques d'une maison pieuse flamande du XVIIe siècle. Dans le Vieux Lille, vous marchez sur les anciens pavés, passez devant les escaliers en pierre et les lions flamands ornant les façades. Vous ne trouverez pas plus flamand à mon avis jusqu'à ce que j’aperçoive le menu qu’affiche un des cafés restaurants : moules, frites, lapin aux pruneaux, waterzoï et le potjevleesch ainsi que les carbonnades façon grand-mère. C’est l’heure d’un bon lunch et je profite de l'atmosphère unique d'un estaminet situé dans ‘Les Vieux de la Vieille’, une des rues des Vieux Murs et ‘Les Compagnons de la Grappe’ à la Rue Lepelletier.

Vieux Lille

 

Place Rihour © AS FLAMENT