Retour

La montagne, plus dangereuse avec le réchauffement climatique ?

Les guides de montagne, réunis après une année 2018 particulièrement dramatique, ont débattu des moyens de réduire le risque d'accidents, plus nombreux en France qu'ailleurs, et accru désormais par le réchauffement climatique.

David Ravanel, guide à Chamonix, n'en revient toujours pas : il a vécu un été inédit avec des guides contraints à l'inactivité en plein mois d'août et des itinéraires classiques, comme le Couloir du Goûter conduisant au Mont-Blanc, rendus impraticables par les chutes de pierre à répétition. "Beaucoup de course ne sont plus faisables, l'été principalement. Mais l'hiver, le fait qu'il y ait globalement moins de neige est aussi source de danger car l'activité va se concentrer à des moments précis et la saison sera moins étalée", redoute-t-il.

 

Un miracle qu’il n’y ait pas eu plus d’accidents !

"Avec 800 écroulements, c'est presqu'un miracle qu'on n'ait pas eu plus d'accidents cet été", estime aussi le géographe Ludovic Ravanel, chercheur CNRS à l'université de Savoie. "Comme les glaciers reculent, les parois se déstabilisent", souligne-t-il.

 

D’autres causes que le réchauffement climatique ?

Le réchauffement des températures, deux à trois fois plus rapide dans les zones de montagne qu'à l'échelle planétaire, n'est cependant pas à l'origine de tous les risques. "N'est-il pas temps que votre profession remette en cause la liberté complète de l'activité en montagne et de fixer une forme de réglementation ?", a interrogé le procureur de Gap Raphaël Balland. L'année 2018 a déjà fait 17 morts parmi des groupes accompagnés d'un guide. Sur la dernière décennie, les guides français ont enregistré cinq fois plus de décès que leurs collègues suisses.

 

Quelques solutions adoptées…

Un plan d'actions a été adopté vendredi pour développer une culture du retour d'expérience et un partage en temps réel des informations, massif par massif, et pour jeter les bases d'une autorégulation du métier, via des messages d'alerte ou des outils de prise de décision.