Trapani

Retour

La région de Trapani

Ce territoire propose un contraste frappant de paysages

Les Salines © Timo Lutz (twitter.com/tltravelwriter) Les Salines

D’un côté la mer qui décline ses variantes de bleus, de l’autre de hautes collines arides surplombées parfois de villages, des routes sinueuses, ainsi que des champs de blés qui côtoient vignes, oliviers et palmiers. Le décor est merveilleux.

 

Marsala: un vin unique. Quand savoir-faire rime avec tradition

Visite du domaine Marco de Bartoli : domaine viticole produisant le Marsala de manière traditionnelle. Je participe à une visite didactique. Marco De Bartoli, sicilien de la région de Marsala, un amoureux de la vigne. A force d’acharnement il a redonné ses lettres de noblesse au Marsala. Démarrant avec un tout petit domaine puis en rachetant d’autres au fur et à mesure. Le Marsala est un vin fortement alcoolisé caractérisé par une couleur ambrée. Le raisin est récolté à maturité, les grappes sont exposées 1 à 2 jours au soleil afin d’augmenter leur concentration en sucre. Il faut 4 ans de barrique afin que ce vin arrive à maturité. Marco de Bartoli ne s’est pas arrêté à la production du Marsala : il a su se diversifier et propose une gamme de vins de qualité dont la distribution est plus importante. Il est considéré actuellement comme l’un des meilleurs producteurs de Marsala et vins siciliens.

Etapes de fabrication du Marsala © H. E.

 

Une cuisine qui émoustille vos papilles et étonne votre palais

J’ai eu la chance d’assister à une démonstration de deux grands chefs locaux (dont Giuseppe Maggiore) qui ont préparé devant moi le plat national sicilien par excellence : le couscous au poisson. Et oui, la Sicile a une longue histoire, et de multiples courants en ont profondément marqué sa gastronomie et sa culture. Cependant ne vous attendez pas à un couscous comme vous le dégustez dans un pays du Maghreb. Rien à voir. Les siciliens ont leur propre technique et des épices particulières. Ici le couscous se décline en plat principal, en salade, végétarien ou au poisson… Personnellement j’ai rarement mangé un couscous si délicat. Une semoule cuite durant 4h, une sauce tomate préparée avec amour, un dosage subtil d’épices et le poisson frais du jour... Un régal. La cuisine sicilienne tourne principalement autour des produits de la mer. Souvent à la carte, vous hésiterez entre des antipasti di Mare, des pâtes aux poissons, des dorades, des poulpes en salade, des gambas... Et chose étonnante le poisson se marie parfaitement avec le Parmigiano ainsi que les amandes concassées qui donnent au plat un côté croquant.

Démonstration de la préparation du Couscous © H. E.

 

Les Salines de Marsala

Après avoir découvert la gastronomie locale, je me rends aux salines de Marsala ou Laguna de Stagnone. Le long de la route j’aperçois les damiers formés par les salines et les monticules de sel d’un blanc étincelant. De nombreux moulins à vent sont visibles un peu partout au cœur des salines, vestiges d’un temps passé où ceux-ci étaient utilisés pour pomper l’eau d’un bassin à l’autre et moudre les cristaux de sel.
La lagune de la Stagnone abrite une petite île du nom de Mozia (Motyé) qui fût autrefois une importante cité phénicienne. Sa position stratégique la cache des voies navigables tandis qu’une importante chaussée la reliait à la côte. Cette chaussée se trouve actuellement sous eau mais est bien visible depuis le bateau qui m’emmène voir les côtes du large. J’aperçois les différents sites archéologiques de l’île avant d’accoster pour la visite du musée Whitaker. Celui-ci vaut absolument le détour ; il abrite une importante collection d’amphores et si vous faites très attention vous y verrez des restes de sacrifices humains.

Les Salines à Marsala © H. E.

Profitez-en !

POPPI

Villa avec piscine privée pour 12 personnes

àpd €2200 / semaine

"