L’abbaye de Mariënlof où le temps s'est figé

En pénétrant dans le domaine de l’abbaye de Mariënlof, le temps semble s’être arrêté. Fondé en 1438 par Maria Van Colen, l’ancien monastère de Colen est considéré officiellement comme abbaye depuis 1990.

Abbaye Marie?nlof, la cour intérieure © Myriam Thys Abbaye Marie?nlof, la cour intérieure

Trois sœurs cisterciennes vivent encore dans ces murs. L’une d’entre elle nous mène vers la chapelle du 16e siècle, un bâtiment qui a brûlé en 1750 avant d’être reconstruit en style baroque « Liège-Aix ». Parmi les pièces maîtresses de ce havre de paix, une représentation polychrome de Marie. Les peintures murales baroques de la sacristie attirent également mon attention. Mais la pièce la plus précieuse de l’abbaye est une chaise de prière datant du 12e siècle. « Le plus ancien meuble de Belgique », nous dit fièrement la sœur qui nous guide. Une légende prétend que chaque femme qui prend place sur cette chaise tombe enceinte dans l’année… Etrange, non ?

 

La vallée de Colen, la taverne dans l'ancienne petite école de l'abbaye © Myriam Thys

 

La Brasserie “De Vallei van Colen”

Au sein de l’abbaye de Mariënlof, je visite également le musée du Fruit. Vous y découvrirez notamment la plus ancienne machine de tri d’Europe, ainsi que le plus ancien cadran mécanique de vente aux enchères de Belgique. Jusqu’en 2009, les visiteurs pouvaient goûter ici une délicieuse tarte aux fruits préparée par la vieille sœur Odile.

La vallée de Cole, la bière locale © Myriam Thys

 

Une halte incontournable

Aujourd’hui, ce n’est plus Odile qui la prépare, mais c’est Roniek Van Bree et son mari qui font revivre ces traditions culinaires locales dans leur brasserie, aménagée en 2016 dans l’ancienne école de l’abbaye. Ils reprennent les recettes ancestrales de sœur Odile et, cerise sur le gâteau, nous servent un café aussi délicieux que le sien. Depuis son ouverture, la brasserie « De Vallei van Colen » est devenue une halte incontournable pour les promeneurs et les visiteurs de l’abbaye. De la terrasse, vous aurez en plus une magnifique vue sur les vignobles environnants.

La vallée de Cole, la tarte des nones © Myriam Thys

CECI PEUT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER