Retour

Le Chemin français de Saint-Jacques-de-Compostelle en passant par la Castille-et-León : L’art perdu de Gaudí

28/01/2022

Le Camino francés poursuit sa route à travers la région de Castille-et-León. Vous y découvrirez la magnifique ville de Burgos et le point le plus élevé de votre parcours.

Villages pittoresques et vues imprenables

Dans la région de Castille-et-León, le Chemin français passe d’abord par de petits villages pittoresques. Certaines de ces localités sont sorties de terre parce qu’elles se trouvent sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Vous traversez ensuite une belle zone rurale où vous retrouverez un peu de quiétude et profiterez de vastes panoramas. Vous aurez l’impression de changer complètement d’époque. La première grande ville que vous rencontrerez sera Burgos.

Burgos

Burgos a été capitale du royaume médiéval de Castille pendant cinq siècles. Véritable chef-d’œuvre de l’architecture gothique, la cathédrale de Burgos, qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un des plus beaux vestiges de cette période. Après avoir exploré le centre historique, vous pourrez faire une promenade tranquille sur les rives de l’Arlanza et du Douro. Pour admirer la ville d’en haut, grimper au château de Burgos. Cette ancienne forteresse est située sur une colline et offre une vue impressionnante sur toute la cité.

Cathédrale de Burgos

Héritage de l’art romain : Frómista et Palencia

En quittant Burgos, vous arriverez dans la région de Palencia. La ville de Frómista est un véritable paradis de vestiges de l’art roman. C’est une étape importante du Chemin français en Castille-et-León. Le point fort immanquable de cette ville est l’église San Martín. L’église se distingue par son architecture impressionnante et éclectique et sa magnifique décoration opulente. Les églises de San Pedro et de Santa María valent aussi le détour. Après votre visite à Frómista, n’hésitez pas à vous écarter quelque peu de l’itinéraire pour faire un tour dans la capitale provinciale, Palencia. Là encore, vous aurez de quoi étancher votre soif d’architecture médiévale, romaine et gothique. Outre les sites historiques, vous pourrez visiter de nombreux musées qui vous feront découvrir la riche histoire de la ville.

León

Poursuivez votre chemin vers León. Dans la province du même nom, il y en a pour tous les goûts : le parc national des Picos de Europa, les anciennes mines d’or de Las Médulas et la station de sports d’hiver de San Isidro. La principale attraction de la ville est le quartier animé de Barrio Húmedo avec ses nombreux bars à tapas. Passez d’un établissement à l’autre et goûtez les saucisses locales, la cecina et la morcilla. Vous reprendrez ainsi des forces avant de poursuivre votre éprouvant périple sur le Camino. La région est en outre réputée pour ses savoureuses pommes Reinettes et ses poires Conférence, dont vous pourrez faire le plein avant de partir.

Las Médulas

L’art perdu de Gaudí

Casa de los Botines Xiquinho Silva

En chemin, ouvrez l’œil pour apercevoir les bâtiments signés Gaudí que vous pourriez rencontrer. Le maître catalan n’a pas réalisé beaucoup d’œuvres en dehors de ses terres, mais plusieurs jalonnent le tracé du Camino francés. À León, vous pourrez par exemple admirer la « Casa de los Botines », un édifice de style Art nouveau d’inspiration médiévale. À Astorga, vous resterez sans voix devant le palais épiscopal de style gothique et Art nouveau.

Astorga

Le point culminant du Chemin français

En quittant la province de León, vous entrerez en Galice, le terminus de l’itinéraire. Mais d’abord, votre chemin vous mènera au point culminant du Camino francés : la Cruz de Ferro. Trônant à 1 500 m d’altitude, ce calvaire monumental se caractérise par un haut pilier surmonté d’une croix. Les marcheurs y déposent traditionnellement une pierre qu’ils ont apportée de chez eux. Ils laissent ainsi symboliquement derrière eux leurs péchés et se déchargent d’un poids — au sens propre comme au sens figuré — avant de poursuivre leur voyage.

Cruz de Ferro

Lire tout le reportage