Le lac du Der où les stars sont les grues cendrées

Pour démarrer ma visite en Haute-Marne je m’arrête au Lac du Der. Ce lac artificiel offre plus de 77 kilomètres de rivage et une superficie de 4800 hectares.

Lac du Der © Eric Valenne Lac du Der

Une partie est ouverte pour les loisirs nautiques et la pêche tandis qu’une autre est une réserve naturelle. Quasi tout son pourtour est surmonté d’une digue qui est un régal pour les amateurs de marche, de vélo, de VTT, de roller... Hanté par le cri des grues cendrées qui y séjournent toute l’année auxquelles s’ajoutent celles qui passent par milliers lors des migrations au printemps (mars-avril) et en automne (octobre et novembre), le lac artificiel du Der voit migrer également… les amoureux de nature qui peuvent y observer ce bel oiseau !

 

© P. Bourguignon-Champagne-Ardennes

 

Ce royaume des oiseaux voit plus de deux cents espèces de volatiles y séjourner selon les saisons. Mais la star incontestée de l'endroit est la grue cendrée. Ses cris en trompettes résonnent encore longtemps dans les têtes et les rêves des amoureux de nature en liberté qui assistent au spectacle de leur envol lors « des levers et couchers », à savoir à l’aube ou au crépuscule...

Plus d'infos

© Eric Valenne