Le Nærøyfjord, un fjord magique qui a inspiré la « Reine des Neige »

Emmitouflés comme des Esquimaux, nous prenons le Zodiac qui nous mène de l’Aurlandsfjord, à Flåm, jusqu’au magnifique Nærøyfjord, qui est le plus petit fjord du pays et est classé depuis 2005 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Nærøyfjord Nærøyfjord

La brume légère crée une atmosphère de conte de fées. On comprend clairement pourquoi le Royaume d’Arendelle, dans « La Reine des Neiges », fut inspiré par ce lieu magnifique. Ces deux fjords sont en fait les bras latéraux du Sognefjord, qui, avec ses 204 kilomètres, est le plus long fjord du pays. À certains endroits, ce fjord affiche une profondeur de 1.300 mètres, soit la hauteur de quatre Tours Eiffel… Dans l'Aurlandsfjord, une ferme située au sommet d'une des falaises les plus abruptes a été convertie en Bed and Breakfast. Un véritable joyau caché, auquel on ne peut accéder qu’en hélicoptère…

 

Nuitée en cabane ou en cabine ?

Si vous voulez goûter à l’authenticité norvégienne, il faut absolument passer une nuit dans une cabane en rondins et préparer votre repas sur place. Les prix dans les supermarchés locaux restent encore raisonnables. Seules les boissons sont horriblement chères. Le plus agréable avec la cabane en bois, c’est qu’elle est entourée d’une magnifique nature ; manger à l’extérieur est donc un réel bonheur. Sur notre route vers Fjaerland, la « ville des livres », nous faisons une halte au musée des glaciers, installé dans un impressionnant bâtiment contemporain. Ici, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les glaciers est présenté de manière très visuelle et interactive.

Fjaerland

 

Une révélation

Dans le musée des glaciers, David Attenborough nous dit que « sur les 1.600 glaciers encore présents en Norvège, seuls 4 subsisteront au siècle prochain ». Pour nous, c’est une révélation et la consternation… L’un des 4 glaciers chanceux se trouve près d’ici. Le musée organise d’ailleurs des promenades sur les glaciers de Bøya et de Jostedal, ce dernier étant le plus grand d'Europe continentale, avec 500 mètres d’épaisseur et près de 100 km de longueur. Une fois par an, il est même possible de passer la nuit sur ce glacier.

Fjærland - Le Musée du Glacier © Myriam Thys

 

Boyabreen Glacier dans le Jostedalsbreen National Park

 

Retour dans le passé

Nous voici maintenant dans une cabane située le long du lac de Stryn, à Lidasanden : un endroit idéal pour observer le reflet des montagnes environnantes flotter sur les eaux du lac, dans une lumière changeante. Un spectacle magique ! Les nombreux lacs et fjords entourés de hauts sommets sont d’une beauté à couper le souffle… Le fjord de Geiranger est même classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Son paysage est magistral. À certains endroits, les parois de la montagne semblent comme découpées par les eaux : on n’a jamais vu autant de cascades. Celle des « Sept Sœurs » est la plus impressionnante. Les villages de ce fjord sont encore très traditionnels et nous font littéralement effectuer un retour dans le temps.

© Myriam Thys

 

Impressionnants murs de neige

Une cascade sauvage traverse la petite ville de Geiranger, qui est l’un des premiers endroits où les bateaux croisière ont accosté, en 1905. Après une visite au musée des fjords, nous quittons notre cabane pour une cascade encore plus impressionnante dans la montagne : la Storseterfossen. C’est dans une chaleur torride que nous atteignons cette masse d’eau rugissante, sous laquelle on peut marcher sans se mouiller. Puis, nous louons une petite voiture électrique, pour partir à l’assaut des routes sinueuses de Geiranger, sur lesquelles nous passerons en un instant de l’été à l’hiver, avec des murs de neige de 5 mètres de hauteur…

Les chutes Storseterfossen © Myriam Thys

 

Geiranger road, mur de neige © Myriam Thys