Retour

Découvrez le Far West luxembourgeois et ses Terres Rouges

10/04/2022

Au Grand-Duché de Luxembourg, la région du Minett est également appelée les Terres rouges. Elle doit son nom au minerai de fer rouge vif qui abonde dans le paysage naturel. Elle était autrefois à l’origine de la prospérité de l’industrie sidérurgique luxembourgeoise.

Visit Luxembourg

Depuis 1997, les hauts fourneaux sont fermés, mais l’histoire de la région a été préservée. Joyau caché, la région du Minett est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et a été reconnue réserve de biosphère le 28 octobre 2020. La nature a en effet repris ses droits dans l’ancienne zone minière.

Cet article a été rédigé en collaboration avec Visit Luxembourg. Vous trouverez plus d’informations ici.

 Le passé sidérurgique du Minett

Visit Luxembourg

Cela fait maintenant des années que les derniers ouvriers ont quitté les mines du Minett, dans le sud du Luxembourg. Jour après jour, on y creusait des galeries dans la roche. On y extrayait du minerai de fer, qui était ensuite transporté en grandes quantités par chariots. Le minerai de fer était lavé, mélangé, chauffé, puis transformé en acier. Mais depuis 1997, les hauts fourneaux sont fermés et la sidérurgie se conjugue désormais au passé dans les Terres rouges.

On le remarque directement au changement de température. Un vent frais et humide annonce les tunnels qui courent sous terre au Minett. Ces couloirs artificiels s’étendent sur plusieurs kilomètres. En dehors de cela, il n’y a plus aucune trace des géants d’acier qui y ont jadis percé le sol.

Faune et flore

Depuis la fermeture des sites miniers, la faune et la flore ont pu se développer à nouveau. Au cours d’une promenade dans cette réserve de biosphère de l’UNESCO, on découvre une grande variété d’orchidées, de papillons, de chauves-souris, d’amphibiens, de lézards, de reptiles et bien plus encore. De nombreux insectes et petits animaux ont également fait leur retour.

Visit Luxembourg

Des puits abandonnés se sont effondrés et ont formé des mares. On entend les grenouilles coasser, cachées derrière les buissons, et on peut apercevoir des libellules voler au-dessus de l’eau scintillante. Quelques centaines de mètres plus loin, nous arrivons dans une zone désertique totalement différente : elle est parsemée de pins, de bouleaux et de peupliers. En observant ce paysage fascinant et varié, on en oublierait presque qu’il a été façonné par l’homme. Et pourtant, une évidence s’impose. Au Minett, la nature a été renforcée par le passé industriel de la région. Elle a reconquis l’ancienne zone minière : elle s’est emparée des aciéries et des mines.

Une réserve de l’UNESCO pour l’homme et la biosphère

Depuis le 28 octobre 2020, cette région unique du sud du Luxembourg fait officiellement partie du Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) de l’UNESCO, qui a été lancé dans les années 1970 pour d’acquérir des connaissances scientifiques en vue d’une relation équilibrée entre l’homme et la nature.

Visit Luxembourg

La grande biodiversité et l’abondance de plantes rares — autrement dit, la reconquête de l’espace naturel par la faune et la flore — ont valu au Minett cette reconnaissance de l’UNESCO et son inclusion dans ce réseau international qui compte de plus de 700 réserves de biosphère dans 124 pays.

Minett Tour et Minett Park

Si vous désirez vous immerger dans l’histoire du Minett, vous pouvez entreprendre le Minett Tour. Cette visite vous permettra de découvrir le passé de la région en parcourant 35 km à bord d’un train à vapeur historique. Vous visiterez les mines et traverserez des paysages artificiels qui ont été rendus à la nature. Les différents sites ont tous leurs spécificités et dégagent un charme qui leur est propre.

Visit Luxembourg

Retrouvez plus d’informations en consultant les liens suivants :

Social

  • Instagram: @visit_luxembourg
  • Facebook: @VisitLuxembourg