Les temples d’Angkor, pourquoi sont-ils si fameux?

Vous êtes nombreux à avoir entendu parler des Temples d’Angkor… Vous savez aussi que c’est un incontournable si vous êtes de passage dans le Sud-Est asiatique. Mais pourquoi un de ces temples est-il si fameux ?

Angkor Wat Angkor Wat

Angkor, c’est non seulement une merveille sur le plan historique et artistique, mais c’est aussi une expression extraordinaire du génie de la population khmer. Angkor, c’est un temple avant-gardiste et il s’agit aujourd’hui, de l’une des destinations les plus prisées au monde.

 

Une histoire de plus de 1000 ans

Si l’on y a retrouvé une présence humaine datant de l’âge de Bronze et une nécropole de près de 4000 ans, c’est principalement au 9ème siècle de notre ère que le temple commence à prendre forme. Le premier temple est ainsi édifié en 881. Ce « temple-montagne », érigé en pyramide, symbolise le Mont Meru, la montagne mythique, centre de la terre et considéré comme demeure des Dieux. Les successeurs du fondateur de l’Empire khmer, Jayavarman II, entreprennent des travaux pharaoniques en édifiant des digues, des monuments…

 

Angkor Vat

Du monumental complexe d’Angkor, le plus grand des temples, c’est Angkor Vat, construit par Suryavarman II au début du 12ème siècle de notre ère. Au fil des années, les rois cambodgiens qui se sont succédés, se sont tous efforcés à améliorer la taille et la symétrie des structures de leurs ancêtres, pour aboutir à ce qui est considéré aujourd’hui, comme le plus grand édifice religieux du monde. Le niveau de détail de ces temples est absolument délirant !

Angkor Wat

 

Quelques chiffres

Histoire de vous mettre en perspective, voici quelques chiffres : le complexe s’étend sur 400 km², le mur externe d’Angkor Vat atteint 4,5 mètres de haut. Le fossé cernant le temple a une largeur de 190 mètres ! La construction fût elle aussi particulièrement laborieuse : les blocs de pierre étaient transportés depuis une carrière située à 50 km ! Voilà qui explique le chiffre hallucinant de… 300.000 ouvriers pour bâtir ce temple, dont la construction a duré 35 ans.

 

Du déclin à aujourd’hui

Au 15ème et au 16ème siècle, l’empire khmer était à l’agonie. A son apogée, la ville d’Ankhor comptait près d’un million d’habitants, un chiffre phénoménal pour l’époque, qui en faisait aisément la ville la plus peuplée au monde avant la révolution industrielle. Des problèmes de gestion d’eau ont amené des périodes de sécheresse et précipité la chute du complexe.

Au 19ème siècle, des explorateurs français redécouvrent ce site qui ne tarde pas à revenir sur le devant de la scène. En 1992, soit une centaine d’années plus tard, l’Unesco intègre le site à son patrimoine. Les cinéphiles se rappellent sans doute que le temple a servi de décors à Tomb Raider (2001). Aujourd’hui, ce sont un million de personnes qui visitent ce site tous les ans. Plus d’une personne sur deux se rendant au Cambodge visite le complexe…