Retour

7 bonnes raisons de découvrir le Cambodge... pas trop tard

Il y a bien entendu les temples mythiques d'Angkor au Cambodge qui apportent au plus petit pays du Sud-Est asiatique une renommée mondiale, ceci dit découvrez d'autres raisons de visiter ce fabuleux Royaume et de les intégrer dans votre itinéraire. A noter que l'infrastructure hotelière est au top et que le budget est particulièrement abordables.

Une famille comme tant d'autres au Cambodge, ici à Siem Riep Une famille comme tant d'autres au Cambodge, ici à Siem Riep

La chaleur des Cambodgiens

L’histoire du Cambodge est surtout l'histoire de l’ethnie majoritaire, les Khmers dont les différents royaumes ont pu largement déborder les frontières actuelles du Cambodge. Cela en a fait un peuple ouvert, chaleureux et d'une gentillesse à nulle autre pareille malgré des décennies de guerre et d’atrocités. Souriants, tolérants et serviables, ils sont aussi foncièrement honnêtes prêts à vous aider et vous guider ! Vraiment la rencontre avec le peuple cambodgien est une véritable révélation et un des points majeurs à retenir d'un périple dans ce pays.

 

Le site d'Angkor, ses temples, sa foret, son mystère

Endroit à couper le souffle, classé au patrimoine de l'Unesco, magique et majestueux, peu d’endroit sur terre dégage autant de mystères. Il y a bien entendu les temples Angkor Wat ou Ta Prohm qui sont les plus grands édifices religieux au monde, mais surtout il y a tous les autres moins connus. Perdez-vous en pousse-pousse dans cette immense site d'Angkor avec votre guide et partez comme un explorateur à la découverte de ces édifices construits entre le IXème et le XIIIème par la civilisation Khmers. Un conseil : terminez vos visite par le temple d'Angkor Wat.

Coucher de soleil dus le temple d'Angkor Wat

 

Les villages flottants autour du Lac Tonlé Sap

Incroyable à découvrir, ces nombreux villages qui bordent le lac Tonlé Sap et qui sont majoritairement composés de pêcheurs. Certains villages sont en bord de lac construits en bois sur pilotis pour éviter l'amplitude des crues, d'autres carrément flottants se déplacent sur le lac au gré des zones de pêche qui se meuvent. Avec le tourisme, certains villages flottants sont devenus de véritable parcs d'attractions. D'autres par contre sont plus authentiques. Renseignez-vous bien. Un village que j'ai visité vaut le détour : Kompong Khleang situé moins de 50 km de Siem Reap. Il a tout d'une authenticité préservée, très peu de touristes et il est assez grand pour découvrir différentes populations.

Kompong Phluk

 

Les campagnes cambodgienne, peintures vivantes

D'Asie, c'est certain, c'est au Cambodge que les campagnes sont les plus belles. Si caractéristiques par ses routes et sa terre de couleur rouge et surtout par ses palmiers à sucre jalonnant tout le paysage rural du pays. Paysages de rizières, collines, montagnes, palmeraies, rivières... les couleurs changent au fil des saisons passant d'un vert émeraude à un jaune paille scintillant de toute beauté. Cela a été pour moi l'occasion de rencontrer la population rurale du Cambodge dont l'humilité et la gentillesse m'ont profondément marquée. Les paysages et les rencontres dans les régions de Kampot, Battambang et Kratie ont été pour moi les plus enrichissantes.

Les paysages de rizières dans les campagnes plates

 

La gastronomie Cambodgienne

Avec ses aliments frais, parfois inhabituels et ses influences de Thaïlande, du Vietnam et de Chine, la gastronomie cambodgienne a de quoi ravir les voyageurs gastronomes (et à des prix tout aussi agréables). Bien moins connue que la cuisine thaïlandaise, le Cambodge offre pourtant un univers de saveurs tout aussi riche et je dirais même plus fin en goût. Les deux principaux éléments de la cuisine khmer sont le riz, fournit par les rizières luxuriantes et le poisson en provenance du Mekong et du lac Tonlé Sap. Il se cuisinent en Amok, considéré comme le plat national. C'est une combinaison de poisson cuit au four (ou de viande) dans une feuille de bananier avec une sauce à base de noix de coco, citronnelle et piment. Exceptionnel !

Le traditionnel Amok © cambodgemag.com

 

Le littoral peu développé et préservé

Le littoral du Cambodge est calme et sauvage à la fois. Il s’étire sur près de 200km de plages quasi vierges. Veillez à choisi la saison sèche car en temps de pluies et de vent, c'est nettement moins agréable. 2 stations balnéaires principales concentrent les plus d'activités touristiques sur le littoral : Sihanoukville et Kep. N'oubliez pas de découvrir les îles tropicales de Kep ou l’île de Koh Tonsay (île des lapins). Un peu plus loin les îles de Koh Rong et de Koh Rong Samloem. Enfin, pour un dépaysement total, c'est sur Koh Kong que je vous donne rendez-vous !

L'île de Koh Tonsay

 

Phnom Penh, la Perle de l’Asie du Sud-Est au petit goût français

Phnom Penh est une des seules villes du Cambodge qui n'a pas été trop dévastée suite au passage dévastateur des Khmers rouges. Surnommée « la Perle de l’Asie du Sud-est » durant l’époque coloniale française, la capitale du Cambodge conserve en souvenir de grandes avenues et des immenses maisons coloniales dont l'architecture est un doux mélanges de deux styles : français et asiatique. Perdez-vous dans les rues du centre, ne manquez pas le marché de Psaar Thmay. Un dédale de denrées parfumées et d’herbes étranges. Essayez quelques plats dans les rues, le food-street est une institution. Visitez le Palais Royal, impressionnant et remarquablement conservé. Baladez-vous le long du Mekong et montez à bord d'une mini-croisière sur le Mekong pour découvrir des vues inédites de la capitale.
Et enfin, réservez un moment pour l'émotion et la compréhension de ce peuple encore traumatisé au Musée du Génocide. Cela fait aussi réfléchir à la fois sur l'extrème violence de l'homme et la capacité malgré tout à pardonner.

Le Palais Royal