Retour

Les Espagnols renforcent un tourisme toujours plus responsable

Aujourd’hui, il est capital que chacun s’investisse dans la protection et la préservation de l’environnement.

Grenade - Sierra Nevada Grenade - Sierra Nevada

À ce titre, de plus en plus de régions ou localités espagnoles s’engagent dans cette voie. C'est la raison pour laquelle de nombreux sites naturels sont accrédités par la Charte européenne du Tourisme Durable, proposant des structures et des activités touristiques strictement respectueuses de l'environnement. En choisissant une de ces régions, vous découvrirez des espaces naturels parmi les plus remarquables d'Europe. Qu’il s’agisse de l’un des 15 parcs nationaux ou de l’une des 52 réserves de biosphère, l’Espagne est au rendez-vous de cette nouvelle tendance qui lie la découverte et le voyage à la préservation des valeurs écologiques et la beauté des paysages de chaque destination visitée.

 

Des espaces naturels protégés qui proposent des expériences durables

Avec ses 52 réserves, l’Espagne est le pays du monde qui possède le plus de sites de biosphère qui vous permettent de mettre la nature au cœur de vos vacances, de participer à des activités ou à des visites qui se font dans un respect total de l’environnement. Comme exemple j’épingle la forêt d’Irati en Navarre qui est l’une des plus grandes forêts de hêtres et de sapins d’Europe, l’île d’El Hierro réputée pour ses eaux cristallines, La Gomera, petite île des Canaries qui fait figure de trésor écologique ou encore Fuerteventura, une autre île des Canaries, réputée pour ces superbes plages de sable blanc. Toutes ces destinations sont classées réserves de biosphère. El Hierro est même la première île entièrement autonome grâce aux énergies renouvelables.

Cantabrie - Télépherique Mar de Nubes

 

Au rayon des activités, je retiens les chemins de transhumance empruntés traditionnellement par les bergers en Espagne pour conduire leurs élevages vers les pâturages. Aujourd’hui, certains sont balisés et aménagés afin que l’on puisse y pratiquer la randonnée pédestre ou le cyclisme et découvrir des paysages naturels d’une grande beauté. Vous pouvez par exemple réaliser cette activité dans la Sierra de Gredos (Ávila) ou sur la route du berger et de la transhumance des Pyrénées catalanes à Lleida.

Voies vertes et parcs nationaux

Autre activité du genre : les voies vertes, qui suivent le tracé d’anciennes lignes de chemin de fer abandonnées, et qui ont été reconverties en sentiers de randonnées pédestres et du cyclotourisme en pleine nature. Au total, l’Espagne possède plus de 2.600 km de voies vertes! Il s’agit d’un bon exemple de revalorisation de l’environnement, certaines offrant la possibilité de voir de près des animaux aussi rares que les ours !

Huesca - Jaca

 

Pour ce qui est des 15 parcs nationaux, tous possèdent des programmes de visites, des sentiers de promenade et différents centres pédagogiques. Quatre sont en outre inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit du Parc national de Doñana en Andalousie, du Parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu en Aragon et des parcs nationaux de Garajonay et du Teide dans les îles Canaries. Gardez à l’esprit qu’une réservation préalable ou des autorisations sont parfois nécessaires si vous souhaitez les visiter ou réaliser certaines activités.

44 espaces naturels et géoparcs

Mais les possibilités de visites ne s’arrêtent pas là ! En effet, on compte également 44 espaces naturels accrédités par la Charte européenne du tourisme durable. Il s’agit d’un projet qui compte sur le soutien de la Commission européenne. Les activités organisées par les entreprises possédant cette accréditation sont reconnues pour leur action respectueuse de l’environnement. Enfin, vous pouvez aussi visiter l’un des 15 géoparcs, des sites spectaculaires qui vous racontent l’histoire de la Terre. Leurs paysages singuliers et leur patrimoine géologique sont ici aussi particulièrement remarquables. Des ateliers et visites pédagogiques permettent de les découvrir plus avant.

"