Retour

Belgian Tourist Awards What's Up! 2021

Découvrez les interviews des lauréats

Les gagnants des Belgium Tourist Awards What’s Up! 2021 ont été annoncés,

voir notre article

Malte a été élue « Meilleur pays » et est également devenue le grand gagnant en tant que « Meilleure destination ». Le Tyrol a reçu le prix de la « Meilleure région » et Cracovie de la « Meilleure ville ».
Nous avons interviewé Carlo Micallef de Malte, Dominika Szulc de Cracovie et Denise Krug du Tyrol. Ils nous ont raconté les points forts de leur destination, et ont donné leur vision du tourisme et du corona en 2021.
Nous avons également interviewé Gina Vanneste, elle a remporté le concours des lecteurs et a gagné un week-end à l’hôtel Radisson Blu Hotel Bruges.

Malte impressionne les touristes belges et remporte deux prix

Carlo Micallef

L’équipe des Belgium Tourist Awards a rencontré
M. Carlo Micallef, directeur marketing et
directeur général adjoint de l’Office du tourisme maltais.

L’équipe des Belgium Tourist Awards a interviewé
M. Carlo Micallef, directeur marketing et directeur général adjoint
de l’office du tourisme maltais. Malte a été élue grande gagnante par les
touristes belges lors de l’édition What’s Up! 2021 des Belgian Tourist Awards.
Elle a remporté les prix du « Pays de l’année » et de la
« Destination de l’année ». M. Micallef nous a fait part des
projets de l’Office du tourisme maltais et de ce que les touristes doivent
attendre en 2021 de la nation insulaire du bassin méditerranéen.

LE TOURISME EN PLEINE
CROISSANCE

« Avant la pandémie de coronavirus, Malte enchaînait les records,
avec un afflux de touristes d’environ 2,75 millions de visiteurs en 2019
en provenance du monde entier et plus de 70 000 touristes en
provenance de Belgique. »

INVESTIR DANS LA QUALITÉ

En 2019, il était prévu de ralentir la croissance de l’afflux de
touristes afin de dégager davantage de moyens pour améliorer les
infrastructures de l’île et que les vacanciers puissent profiter de nouvelles
expériences encore plus qualitatives. Lorsque la pandémie a éclaté, une
nouvelle priorité a été définie. Carlo Micallef explique :
« Nous avons saisi cette occasion pour investir dans le personnel du
secteur touristique. Nous avons investi des millions d’euros pour aider nos
travailleurs en première ligne et améliorer leurs compétences et leurs
formations. Par ailleurs, nous avons incité les hôtels et les acteurs du
secteur à investir dans leurs établissements, à les rénover et à les
moderniser. Nous les avons également encouragés à améliorer leurs activités
pour les rendre plus durables et plus respectueuses de l’environnement. »

QUE FAIRE ?

M. Micallef travaille en étroite collaboration avec Heritage
Malta, l’agence gouvernementale maltaise chargée de toutes les attractions et
de tous les bâtiments historiques appartenant à l’État et situés à Malte ou à
Gozo. Ils ont investi dans les dernières technologies pour plusieurs
attractions afin de proposer une meilleure expérience. « Je suis convaincu
que nous offrons plus de prestations et que celles-ci sont de meilleure qualité
que celles que nous proposions auparavant, même en 2019. »    
Lorsqu’on lui demande quelle serait la meilleure période pour visiter Malte,
M. Micallef répond : « À la fin de l’hiver ou au printemps,
ainsi que de septembre à novembre. Ce sont les meilleures périodes, car la
nature est magnifique et il ne fait pas aussi chaud qu’en plein été. »
Lorsqu’on lui demande ce qu’il faut visiter, il indique que Malte est la
combinaison parfaite de la culture, du soleil et de la nature. On y trouve des
expositions d’art et des spectacles de théâtre, il y en aura beaucoup en 2021
et 2022. Il recommande aux touristes de visiter les sites classés au patrimoine
mondial de l’UNESCO, comme la ville de La Valette, les temples mégalithiques et
l’hypogée Ħal Saflieni. Bien entendu, pour les visiteurs belges, le volet
culinaire est également très important. Malte propose de très bons vins que
vous devriez goûter, ainsi que des plats traditionnels comme le lampuki,
le nom maltais de la dorade, originaire de la Méditerranée, ou le ftira,
un pain au levain aplati, classé au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

L’AVENIR

« Aujourd’hui, au lendemain de la pandémie, les touristes
souhaitent visiter un endroit où ils se sentent en sécurité et où ils vivent
une expérience exceptionnelle. C’est pourquoi nous sommes heureux de pouvoir
annoncer que le taux de vaccination complète à Malte est désormais de
90 %. Par ailleurs, les touristes qui souhaitent se rendre à Malte doivent
être entièrement vaccinés. Pour relancer le tourisme, le gouvernement a
débloqué une série d’aides pour les touristes et les exploitants locaux, pour
un montant total de 1,5 million d’euros. En tant que touriste, vous pouvez
percevoir 200 € pour votre prochain voyage à Malte en 2021 :  si vous réservez dans un établissement 5
étoiles, l’hôtel vous offre 100 € et le gouvernement ajoute 100 €
supplémentaires. Il ne s’agira pas d’une somme en liquide, mais plutôt d’une
réduction de 200 € sur les dépenses et les services offerts par l’hôtel.
Par conséquent, je vous suggère de chercher des hôtels proposant des codes de
réduction lorsque vous choisirez votre hébergement. »

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : visitmalta 

Cap sur Cracovie, la Cité des Rois !

Dominika Szulc

L’équipe des Belgium Tourist Awards a rencontré
Mme Dominika Szulc, directrice de l’Organisation polonaise de Tourisme en
Belgique

Cracovie est une ville multiculturelle et tolérante, ouverte et
accueillante, dotée d’une architecture digne des contes de fées, d’un centre
historique charmant et de nouveaux quartiers animés. C’est la destination
idéale pour un city-trip.

Mme Dominika Szulc, de l’Organisation polonaise de Tourisme en
Belgique, révèle que « remporter ce prix est un immense plaisir et un
honneur. Cracovie est la ville polonaise la plus connue à l’étranger et la plus
touristique ». C’est également l’une des villes les plus écologiques du
monde – selon l’Husqvarna Urban Green Space Index (HUGSI), Cracovie se
classe cinquième dans le monde et troisième en Europe.

HISTOIRE, GASTRONOMIE ET JEUNESSE

Mme Szulc exhorte les Belges, et surtout les jeunes et les
étudiants, à la recherche d’une destination plus ensoleillée, à visiter
Cracovie et à profiter de son climat et de ses écoles. La Pologne est
étroitement liée à la culture, au patrimoine culturel et à l’histoire.
« La culture y est vaste et très intéressante. Cracovie est une ville très
animée, car beaucoup de jeunes y vivent ».

La place du marché de Cracovie, Rynek, est « la plus grande place
médiévale du monde. Elle est immense et la ville tourne autour de cet
endroit ». D’un côté se trouve la basilique Notre-Dame, de l’autre l’église
plus petite de Saint Adalbert. Dans la majestueuse Salle des draps, où les
étoffes flamandes et anglaises s’échangeaient au Moyen Âge, se trouvent
aujourd’hui principalement des bijoux et des céramiques. Le musée Rynek
Underground retrace le développement de la ville au fil des siècles.

Des restaurants haut de gamme et des terrasses ont vu le jour autour de
la place, et de la musique résonne un peu partout : moderne et
traditionnel vivent en parfaite harmonie. « Ici, vous trouverez plus de 300 cafétérias,
restaurants et bars. Vous pourrez donc goûter de la bonne nourriture, de la
bonne cuisine polonaise et de la bonne cuisine internationale. Et vous pourrez
également écouter de la musique. » En 2019, Cracovie a été désignée capitale
gastronomique européenne.

Vous pouvez également visiter le château royal du Wawel : l’un des
châteaux les plus célèbres de Pologne. Il apparaît probablement plus souvent
sur les cartes postales que tout autre monument polonais. Cette illustre
résidence royale est aujourd’hui devenue un musée composé de cinq départements
spécifiques : Le Trésor de la couronne et l’armurerie, les Chambres
étatiques, les Appartements privés du roi, le Wawel perdu et le Musée d’art
oriental.

ENTRE MAGIE DE NOËL ET ATTRACTIONS

La météo n’est pas très différente entre la Belgique et la Pologne.
« C’est une destination agréable tout au long de l’année : les étés
sont plus chauds, et les hivers plus froids. » Les touristes découvriront
un paysage très beau et très vert au printemps et ils pourront admirer les
magnifiques illuminations de Noël et les sapins alignés dans la ville en hiver.
« L’éclairage est durable, consomme peu d’électricité et offre un rendu
vraiment très beau ».

Cracovie compte 117 musées ! « Au Musée des
Princes Czartoryski, vous pourrez admirer le tableau “La Dame à l’hermine” de
Léonard de Vinci. Et cette année, le château royal du Wawel accueille
une exposition inédite intitulée « Tapisseries royales : Retrouvailles ».
Profitez du programme #visitKrakow, qui donne droit à des réductions dans les
musées, les attractions touristiques, les restaurants, les services, les
installations de loisirs et les magasins ! »

PATRIMOINE JUIF

Les origines de Cracovie remontent au VIIe siècle.
La ville a connu la prospérité au Moyen Âge, mais elle a aussi enduré la
persécution des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale ainsi que la période
communiste de la seconde moitié du XXe siècle.
Beaucoup de vestiges de ces périodes ont été préservés. Visiter Cracovie
représente un incroyable voyage dans le temps.

La culture juive y est très présente. Les touristes les trouveront à
Kazimierz « un quartier très connu où l’on trouve beaucoup de restaurants,
de pubs, de bars et de jeunes. Mais toujours avec une forte tradition
juive : vous trouvez des restaurants avec de la musique et de la
nourriture juives. Et bien sûr, des monuments comme les synagogues et les lieux
de culte ».

PROJETS À VENIR ET JEUX EUROPÉENS

Concernant les programmes de développement durable lancés par la ville
de Cracovie, Mme Szulc indique que « la région travaille actuellement
au développement de pistes cyclables et de location de vélos. Nous disposons
déjà de 186 km de pistes cyclables balisées, dont plus de la moitié sont exclusivement
réservées aux cyclistes. » Cracovie réglemente également le tourisme de
masse afin de protéger ses sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Mme Szulc ajoute que les amateurs de sport pourront vivre les Jeux
européens de 2023 à Cracovie, un événement sportif continental calqué sur le
modèle des Jeux olympiques.

MESURES CONTRE LE CORONAVIRUS

Le gouvernement polonais a mis en place des mesures visant à endiguer la
pandémie. On conseille aux touristes de se renseigner sur les certificats de
sécurité imposés aux hôtels et aux entreprises. « Cette mesure s’applique
aux hôtels et aux restaurants : ils suivent un code de contraintes
sanitaires. » Mme Szulc affirme en outre qu’« il n’y a aucun
problème pour prendre l’avion vers la Pologne. Si vous souhaitez entrer sur le
territoire polonais, vous devez être vacciné ou avoir un test négatif, effectué
48 heures avant votre arrivée. »

Plus d’informations sur Cracovie ou sur les mesures sanitaires

Les amoureux de la nature succombent au charme du Tyrol

Denise Krug

L’équipe des Belgium Tourist Awards
a rencontré Mme Denise Krug, gestionnaire
de marché pour le Tyrol en Belgique, au Danemark et en Suède.

Nous avons rencontré
Mme Denise Krug, représentante de la société Tirol Werbung, qui a
remporté le prix de la région de l’année lors de l’édition What’s Up 2021
des Belgium Tourist Awards. Le Tyrol est célèbre pour ses montagnes, ses stations
de ski, ses sites historiques et ses traditions.

Pour elle, la nature et les
paysages contribuent à faire du Tyrol une destination unique : « Les
principaux atouts et les meilleures attractions du Tyrol restent la nature et
les paysages. C’est ce que nous répondent nos hôtes lorsque nous leur demandons
ce qui les passionne dans le Tyrol. Ils affirment que cet amour de la région
s’explique par la pureté de sa nature et par la beauté de ses paysages alpins.
Étant donné que nous sommes situés au cœur des Alpes, nous pratiquons beaucoup
de sports comme la randonnée, le vélo, l’escalade et la marche… mais la
majorité des Belges de passage optent pour des vacances de détente. »

Culture et festivals

Le Tyrol compte plusieurs festivals
ainsi que diverses traditions, et les touristes qui s’y rendent à la fin de
l’été apprécieront le spectacle du bétail revenant des hauts pâturages alpins,
appelé « Almabtrieb ». « Le bétail est paré de fleurs et de
décorations artisanales au niveau de la tête, une manifestation spectaculaire
où se mêlent musique et nourriture traditionnelle. » Pour les habitants du
Tyrol, la tradition est importante et se perpétue d’année en année. « Nous
organisons plusieurs festivals ainsi que des concerts et des expositions d’art,
où l’on retrouve à la fois la tradition et la modernité. Cette coexistence a
quelque chose d’exceptionnel. » Les touristes sont les bienvenus pour
profiter des festivals modernes qui ont lieu dans tout le pays :
« Plusieurs musiciens se produisen, dans des styles comme la house et la
musique électronique, mais aussi la pop et la folk. »

Dans le Tyrol, les touristes
peuvent déguster des plats typiques et traditionnels tels que le knödel.
« C’est une tradition ici : soit vous le mangez en version salée avec
du fromage, du lard ou des épinards, soit comme dessert ou comme goûter avec du
chocolat, des prunes, des fraises, des abricots… »

Les touristes peuvent bénéficier de
pass estivaux au Tyrol. Mme Krug explique que le pass estival offre un
accès gratuit aux transports publics, aux téléphériques, aux musées et aux
sites touristiques ainsi qu’aux lacs et lieux de baignade.

Les personnes en quête d’aventures
trouveront de nombreuses activités de montagne : « Par exemple, au
festival Wetterleuchten qui se déroule au sommet de la chaîne de montagnes
Nordkette à Innsbruck, les DJ font danser les gens à plus de
2 000 mètres d’altitude. En prime, on peut également y passer la
nuit ! Le lieu est facilement accessible en téléphérique. En fonction de
l’endroit où vous vous rendez et de ce que vous recherchez, vous trouverez
différents festivals et événements. »

Tourisme

Mme Krug indique que plus de
60 % des touristes belges se rendent dans le Tyrol en hiver pour le ski et
les sports d’hiver, car ils apprécient la neige et l’hiver dans les Alpes.
« Je recommande aux touristes de venir en dehors de la saison hivernale.
L’automne et la fin de l’été sont des périodes très agréables, car les arbres
sont colorés et les points de vue sont dégagés. » Le comportement des
touristes a changé en raison de la pandémie. « Une chose que les touristes
ne veulent pas faire, c’est partir loin. Ils préfèrent des destinations
proches, et pour les Belges, nous ne sommes pas très loin. »

Changement climatique et
développement durable

« Nous savons que la demande a
évolué, et pas uniquement à cause de la pandémie de COVID-19. Le changement
climatique y contribue également. Il est nécessaire de repenser complètement le
secteur du tourisme et nous suivons une stratégie touristique baptisée À la
tyrolienne
. » Un plan a été mis en place pour appliquer et promouvoir
des « mesures innovantes en matière de développement durable ».

Sécurité et règle des 3 G
Testé négatif, vacciné, rétabli

Des mesures ont été mises en place
par le gouvernement pour empêcher la propagation du coronavirus : depuis
la réouverture des frontières, la « règle des 3 G » est en
vigueur. Les tests sanitaires au Tyrol et en Autriche sont gratuits.
« Depuis peu, il est également possible de bénéficier gratuitement de
tests PCR, en plus des tests antigéniques. Nous sommes habitués aux tests et le
gouvernement a mis en place une vaste infrastructure pour les tests et la
vaccination. Actuellement, 56 % de la population est entièrement vaccinée
et 60 % ont reçu une première dose. » Mme Krug lance une invitation
aux touristes : « Soyez les bienvenus, faites comme chez vous et
profitez de notre hospitalité ! Les Tyroliens sont de vrais
boute-en-train. »

Pour obtenir des informations sur
la situation actuelle, sur les conseils aux voyageurs et sur les mesures mises
en place, rendez-vous sur www.welcome.tirol ou sur visittirol.be

C’est une première !

Gina Vanneste

L’équipe des Belgium Tourist
Awards a rencontré Mme Gina Vanneste, la gagnante du bon d’achat
offert par Radisson Blu Hotel :

Ceci clôture l’édition What’s Up! 2021 des Belgian
Tourist Awards, qui a vu quatre grands vainqueurs émerger des catégories
« Meilleur pays », « Meilleure région », « Meilleure
ville », « Meilleure destination » et « Choix des lecteurs
avec le groupe Radisson Hotel ». Le concours, qui s’est déroulé du 1er juin 2020
au 30 juillet 2021, a rassemblé 6 630 votants, parmi
lesquels figurait la lauréate : Mme Gina Vanneste a remporté
« le Choix des lecteurs ». « Je n’ai jamais rien gagné de toute
ma vie, c’est une première. » Cette touriste passionnée, originaire de
Courtrai, nous a fait part de son point de vue sur les activités touristiques.
L’équipe des Belgium Tourist Awards l’a rencontrée pour recueillir ses
impressions.

Activités touristiques

Mme Vanneste a beaucoup voyagé et se définit
comme une touriste aventureuse. Elle est ravie de remporter le prix offert par
le Radisson Blu Bruges et parle de son précédent séjour au Radisson Blu Resort
& Spa dans la baie d’Ajaccio en Corse. Selon elle, « l’hôtel Radisson
en Corse était très grand et merveilleusement situé en bord de mer ». Elle
poursuit en expliquant ses préférences en matière d’hébergement lorsqu’elle
voyage : « J’aime les établissements propres, accueillants,
confortables, avec piscine et sauna… J’adore les saunas et les hammams ».

Aventurière dans l’âme

Elle raconte comment elle a pris goût au tourisme à
l’âge de 20 ans, lorsqu’elle a décidé de voyager au Kenya et de visiter le
cratère du Ngorongoro, dans le nord de la Tanzanie. Cette soif d’aventure lui
vient de sa lecture des livres de Dian Fossey, une primatologue américaine.
Elle a visité de nombreux pays, dont la France, l’Espagne et le Brésil, et
s’est rendue au Costa Rica avec pour seul compagnon son sac à dos. Là-bas, elle
a séjourné dans des abris de jardin et des caravanes, et a eu recours à son livre
Lonely Planet, un guide de voyage. Elle aime skier, faire du vélo et de la
moto, se promener et partir en road trip.

Destinations futures

Interrogée sur les gagnants du concours, elle précise
que Malte figure sur sa liste d’endroits à visiter. Des amis et un couple de sa
chorale lui ont dit que 10 jours seraient suffisants pour visiter
l’ensemble du pays, riche en histoire et en culture. Elle souhaite visiter
Cracovie, car, dit-elle : « L’Europe de l’Est me plaît beaucoup…
J’aime cette région parce que je connais déjà un peu la Russie ». Elle
aime le Tyrol pour ses montagnes, « j’aime les montagnes, les lacs, la
nourriture, les hôtels ». Fan de culture et d’histoire, Mme Vanneste
prévoit de visiter le Tibet, l’Afrique du Sud ainsi que les Açores au Portugal.
Quant à la question du voyage en cette période de pandémie, elle a un conseil à
donner aux touristes : « nous devons nous montrer prudents ».
Elle conseille également à tout le monde de se faire vacciner pour se protéger
contre le coronavirus.