Voici ce que vous devez visiter en dehors de Prague

Prague Prague

Loin de l’agitation de Prague, profitez du calme et des vastes espaces de l’un des nombreux parcs naturels de la République tchèque.

Plus d'infos

 

1. Vélo et promenade à Kokoínsko

Fuyez l’agitation de Prague et profitez du calme et des vastes espaces de l’un des nombreux parcs naturels de la République tchèque. La réserve naturelle de Kokoínsko n’est qu’à une heure de route de Prague. Ce paysage vallonné de forêts, de lacs aux eaux cristallines, de ruines féériques et de falaises de grès se prête idéalement à une belle ballade à pied ou à bicyclette. Le château de Kokoínsko surplombe les étendues boisées. Ce château au donjon cylindrique était considéré comme l’un des „châteaux maudits“ et servit souvent de repère de brigands.

Kokoínsko © CzechTourism

 

2. La magnificence et le vin de Nelahozeves

Le château de Nelahozeves se dresse à 35 km au nord de Prague et domine la rivière Vltava. Cette ancienne forteresse a été transformée par la suite en un imposant château de la Renaissance. Celui-ci abrite une bonne part de la collection de la famille Lobkowicz. Le château est ouvert de mars à octobre et vous pouvez y profiter d’une visite guidée pour suivre les traces de cette famille influente qui habitait l’un des châteaux les plus renommés du pays. Des événements s’y tiennent régulièrement. En outre, une dégustation de vin compte parmi les possibilités. La famille Lobkowicz possédait des vignobles depuis 1603 et leurs vins se sont vu décerner de nombreux prix au fil des ans.

 

3. Les joyaux de la couronne de Karlštejn

Le château fort de Karlštejn se trouve à proximité de Prague, à 20 kilomètres à l’ouest, et est aussi facilement accessible en train. Ce château fort, qui compte parmi les forteresses et châteaux les plus visités de la République tchèque, est niché dans la vallée de la rivière Berounka. Charles IV avait fait bâtir cette imposante forteresse pour y conserver les trésors royaux, dont les joyaux de la couronne. Le château fort se dresse sur une colline dans une zone boisée où vous pouvez aussi vous offrir une randonnée fantastique. Une superbe ballade vous mène à un point de vue en haut d’une falaise qui donne sur le hameau de Sv. Jan pod Skálou.

Karlstejn © Ladislav Renner

 

4. Des panoramas uniques au Paradis de Bohême

Ce parc naturel impressionnant se situe à environ 90 km au nord-est de la capitale. Le Keský ráj, autrement dit le Paradis de Bohême constitue une réserve naturelle unique en son genre où l’on peut admire de splendides formations de grès qui dominent le paysage de toute leur hauteur. Les formations rocheuses fantasques et les forêts romantiques se succèdent et divers sentiers de randonnée traversent cette zone rocheuse entre Ji?ín et Železný Brod. Ces bourgades touristiques possèdent un centre historique accueillant avec des boutiques authentiques, des petits restaurants sympathiques et des attractions intéressantes.

Cesky-Raj © Ladislav-Renner

 

5. Le confort moderne au château de Konopišt?

À 50 km au sud-est de Prague s’élève le splendide château Konopišt. Ce fut la dernière résidence de François-Ferdinand d’Este, l’héritier du trône de l’Empire austro-hongrois. François-Ferdinand était un collectionneur enthousiaste de toutes les représentations possibles de Saint-Georges. En outre, le château était doté de tout le confort existant à l’époque – des toilettes avec chasse d’eau, un ascenseur et un chauffage central. Vous pourrez parfaitement combiner une visite du château avec une partie de golf au Golf Resort Konopišt?.

 

6. Retour au Moyen Àge à Kutná Hora

La ville de Kutná Hora se trouve à une heure de route de la capitale tchèque. Elle est superbe. Ce site en impose par la richesse de son passé. Kutná Hora est en effet aussi connue comme “la ville de l’argent”, une appellation qu’elle doit aux gisements d’argent que recelait son sous-sol. Grâce aux mines d‘argent, cette localité est devenue une bourgade prospère, comme en témoignent les somptueux bâtiments. Il est plus que recommandé d’emprunter le Barborská, un chemin de randonnée long et large qui longe le collège des jésuites. Les différentes bâtisses historiques et une visite guidée des anciennes mines d’argent vous racontent l’histoire de la deuxième ville de Bohême. Le bâtiment le plus notable est la magnifique Cathédrale Sainte-Barbe. Un autre édifice peut être encore plus remarquable est l’ossuaire. Celui-ci contient les squelettes d’au moins 40.000 personnes, qui servent d’ornements à la chapelle.

Kutna Hora © Michal Vitasek

"