Les seflies tuent presque 50 fois plus que les requins !

Cela fait quelques années que les selfies se propagent sur la toile. Ce geste aujourd’hui adopté par une belle proportion de vacanciers, a tué 259 personnes entre octobre 2011 et novembre 2017 !

Aujourd’hui, tendre le bras, inverser la caméra de son smartphone et appuyer sur le gros bouton blanc est un geste fort banal pour beaucoup d’entre nous. Mais un geste qui peut devenir fatal, notamment en Inde où vivaient 60 % des 259 personnes ayant perdu la vie à cause d’un selfie, entre octobre 2011 et novembre 2017 ! C’est ce qui ressort d’une étude du magazine indien Journal of Family Medecine and Primacy Care.

 

Attention à l’arrière-plan !

Dans la majorité des cas, c’est l’arrière-plan qui a entrainé la mort. Sudpresse relate le cas de la jeune Xenia Ignatueva, une Russe de 17 qui a fait une chute mortelle après s’être prise en photo au sommet un pont ferroviaire… Toujours en quête du cliché le plus fracassant, certaines personnes n’hésitent pas à se mettre en danger, en équilibre précaire sur une falaise ou en approchant de trop près un animal dangereux.

 

En groupe, ce n’est pas plus sûr !

Le magazine cite le cas de ce groupe d’étudiants indiens en excursion, trop occupés à cadrer la photo et dont aucun de ces jeunes n’a remarqué que l’un d’entre eux se noyait. Voire ce YouTubeur chinois occupé à faire des tractions au-dessus d’une tour alors qu’il était filmé par un ami et qui a subitement lâché prise. La chute, comble de l’histoire, fût également filmée.

 

Selfie interdit !

En Inde et au Portugal notamment, des « no-selfie zones » ont été instaurées dans les endroits les plus dangereux. Ces zones devraient se multiplier à l’avenir.