Retour

Catalogne-Espagne : Pourquoi le tourisme a-t-il tant souffert?

Le secteur hôtelier de Barcelone a essuyé une chute de 14% de son chiffre d'affaires en juillet et en août par rapport à l'an dernier, a indiqué jeudi l'organisation représentant le secteur en dénonçant l'impact du conflit autour de l'indépendance de la Catalogne.

Dans le détail, la baisse a été de 7,31% en juillet et de 20% en août, selon l'organisation Gremio de hoteles de Barcelona. Selon elle, cette forte baisse est la conséquence des mouvements antitourisme dans la ville la plus touristique d'Espagne, de l'attentat djihadiste d'août 2017 et surtout des tensions politiques autour de la tentative de sécession de la Catalogne en octobre.

 

Une image négative

"La presse internationale a parlé de ce conflit, d'une Catalogne ébranlée et cela a contribué à créer une image négative", a regretté lors d'une conférence de presse le président de l'organisation, Jordi Clos. Afin de maintenir leur taux d'occupation, qui n'a reculé que de 0,7% en juillet et de 1% en août, les hôtels indiquent avoir baissé fortement les prix. "En conséquence, la réputation de Barcelone en tant que destination touristique a souffert", a ajouté Jordi Clos.

 

Des destinations meilleur marché

Cette annonce du secteur hôtelier barcelonais intervient quelques jours après la publication par l'Institut national de la statistique (INE) de chiffres faisant état d'une baisse de 4,9% du nombre de touristes étrangers en Espagne en juillet, pour la première fois depuis 2009. Un repli attribué à la concurrence de destinations meilleur marché comme la Turquie et la Tunisie.

Profitez-en !

Vandières

Location gîte à Vandières

àpd €650 / semaine