Notre conseil du jour : Une soirée italienne, tout en restant chez vous !

Un soleil chaleureux, les parfums d’une cuisine raffinée, le doux clapotis de la mer et une architecture parfois millénaire, mais dans tous les cas, qui ne connaît aucun équivalent. L’Italie a décidément bien des charmes... Mais comment en profiter, quand les frontières sont fermées ? Voici nos conseils !

L’Italie est à n’en pas douter, l’un des pays les plus fascinants au monde. Sa culture, son histoire et ses paysages en font une destination incontournable. Il y a bien sûr les villes bien connues comme Rome, Florence et Venise, mais d’autres villes, certes moins connues, méritent elles aussi le détour : nous pensons à Vérone, Sienne ou encore Matera… Et puis, il y a la campagne, les villages en bord de mer et les autres, médiévaux…

 

A bouquiner…

Numéro un des ventes en Italie pendant de nombreux mois et petit chouchou personnel, « Les lions de Sicile », de Stefania Auci. Une œuvre récente, mais fascinante, qui parle de l’arrivée d’une famille en Sicile au 19ème siècle et de son ascension sociale. Dans un autre genre : « S.PQ.R., l’histoire de l’ancienne Rome » de Mary Beard. Un livre historique retraçant l’histoire, vous l’aurez compris, de l’empire romain. Une saga incroyable qui résout de nombreuses zones d’ombre. Enfin, un grand classique que vous connaissez sans doute, « Le nom de la rose », d’Umberto Eco, une enquête au sein d’une abbaye bénédictine du 14ème siècle. Une œuvre magistrale !

 

Le repas

Oubliez les spaghettis avec de la sauce en boîte, ce soir, vous allez faire quelque chose de correct ! Cela commence par un « aperetivo », avec, restons modestes, un petit mousseux comme un prosecco. Viennent ensuite les « antipasti » comme des bruschettas, de la charcuterie et des olives. Après, les choses se corsent ! Place au « primo », soit un premier plat. On peut imaginer des pennes au pesto ou une lasagne maison, voire un risotto ou des cannellonis.

C’est ensuite au tour du « secondo », soit le deuxième plat de consistance, avec de la viande ou du poisson. L’osso bucco est bien évidemment un incontournable, mais pensez également à des plats moins connus, comme une piccata de veau ou des filets de cabillaud à la sicilienne. Enfin, comme « dolce », soit comme dessert, nous vous suggérons l’incontournable tiramisù ou, si vous préférez, une panna cota ou une glace, bien évidemment.

 

A voir…

Que regarder à la télé ? « La Dolce Vità », de Fellini. Un film jugé scandaleux à sa sortie, en 1960, mais absolument magistral. Autre œuvre majeure, « la vita è bella » de Roberto Benigni, l’histoire d’un jeune juif à la fin des années 30. Si vous n’êtes pas très porté sur la télévision, on vous conseille vivement la visite virtuelle des « Gallerie degli Uffizi ».