Parcours Art déco dans le Vieux-Lille et au-delà, un must de la Flandre française

Capitale de la Flandre française, Lille est connue pour son centre historique, où l’on trouve des tas de musées, la célèbre Grand Place, la braderie et les meilleures gaufres fourrées de la planète, chez Méert.

Vieux Lille - Rue des Manneliers Vieux Lille - Rue des Manneliers

Mais Lille possède aussi un riche patrimoine Art déco. Sur la Grand Place, vous ne pourrez manquer de le remarquer : il s’illustre à travers l’Hôtel de Ville et son beffroi haut de 104 mètres, qui attire les voyageurs dans la ville commerçante depuis le Moyen Âge. C’est au pied de ce beffroi, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, que l’on apprécie le mieux sa beauté. Tout comme le reste du bâtiment de l’Hôtel de Ville, la tour élancée est de style Art déco. Sur la base de l’édifice se trouvent les statues de Lydéric et Phinaert, les deux géants qui auraient fondé la ville. Les briques de couleur rouge orangé et les lignes verticales attirent le regard.

 

Le beffroi de Lille

 

Des rues pas comme les autres

Nous nous dirigeons vers les rues qui concentrent les bâtiments de style Art déco. Ces rues situées autour du quartier de l’ancienne gare ont été reconstruites juste après la guerre, selon le style Art déco de l’époque. C’est le cas de la rue du Molinel, de la rue de Béthune et de la rue de la Bassée. Ici et là, ce style est associé à des influences régionales, comme le pignon à gradins, des fenêtres à croisée ou le style « speklagen » (rangées de briques donnant l’impression de « tranches de lard »).

Certains des plus beaux bâtiments français de style Art déco se trouvent à Lille. L'ancienne poissonnerie « La Huîtrière », par exemple, présente de beaux vitraux et des mosaïques dont les dessins évoquent l’univers de la pêche. Pour le pignon en gradin du bâtiment du journal « La Voix du Nord », sur la Grand Place, l'artiste Albert Laprade a ciselé un certain nombre de petites figures en béton armé. Quant à la renommée « Maison Méert », célèbre entreprise de pâtisserie et salon de thé, elle est connue pour ses délicieuses gaufres, mais peut aussi compter sur un flamboyant bâtiment (classé) de style Art déco.

Façade des Gaufres Méert © Par Velvet — Wikimedia

 

A ne pas manquer : le Printemps de l’Art déco

Lancé en 2012 comme un événement durant une semaine, avant de finalement s’étaler sur deux mois, le « Printemps de l’Art déco » est le rendez-vous incontournable des amateurs du genre dans les Hauts-de-France. Les organisateurs proposent au public des visites, des expositions, des ateliers, des balades en ville, des conférences et même des… bals ! Une manière étonnante et ludique de découvrir l’architecture Art déco, à la fois audacieuse et inventive. L’événement se tient dans une dizaine de villes, dont Amiens, Arras, Béthune, Lens, Roubaix, Saint-Omer, Saint-Quentin, etc. De plus, de nombreux lieux insolites sont mis à l’honneur, comme la piscine de Bruay-La-Buissière, « l’Homme de fer » de Douai, la ferme « Les Caperies » à Richebourg, l’église « Notre-Dame des Mineurs » à Waziers, le village et le château de Fresnoy-en-Gohelle, etc. Vous pouvez aussi prendre votre petit-déjeuner au Buffet de la gare de Saint-Quentin. 


Plus d’infos sur le site www.printempsartdeco.fr.